Le candidat conservateur Jocelyn Fradette est pro-choix

Le candidat conservateur dans Lac-Saint-Jean, Jocelyn Fradette, présente une position à l’opposée de celle de son chef de parti quant au droit à l’avortement. L’enseignant de formation se range dans le camp pro-choix.

« En premier, je suis un enseignant qui a un baccalauréat en enseignement de la biologie. C’est clair pour moi que la femme doit avoir le contrôle de son corps. C’est elle qui doit décider. Je suis tout à fait à l’aise avec un Parti conservateur qui n’ouvrira pas le dossier sur l’avortement, cela rejoint ma façon de penser », a-t-il répondu lorsqu’invité à se positionner sur le « droit des femmes à disposer de leur corps comme bon leur semble » par le député sortant, le libéral Richard Hébert.

Rappelons que le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, a affirmé, jeudi, être « personnellement pro-vie ». Il avait refusé, la veille, de dévoiler sa position personnelle lors du premier débat des chefs en français, et ce, malgré l’insistance des autres adversaires. 

« Le Parti libéral sera toujours à la défense des droits des femmes, des plus vulnérables et des plus démunis », peut-on lire dans une communication écrite transmise par l’équipe de Richard Hébert.

AbonnezvousBarometre