À dix jours des élections, le candidat libéral dans Dubuc, Serge Simard, a présenté ses engagements.

Serge Simard s’engage pour l’autoroute

Si les électeurs de Dubuc lui accordent de nouveau leur confiance, le 1er octobre, le libéral Serge Simard s’engage à compléter la dernière section de l’autoroute Alma-La Baie, un projet qui demandera encore un investissement variant entre 120 et 160 M $ de la part du ministère des Transports.

À dix jours de l’élection générale, M. Simard a présenté ses engagements locaux en affirmant que le projet d’autoroute commencé il y a plus de 30 ans n’avait pas été intitulé Alma-La Base, mais bien Alma-La Baie. Le dernier tronçon a été inscrit à la programmation du ministère des Transports et doit être complété. « Je veux que ça commence et que ça finisse. Ça va passer derrière la carrière de granit jusqu’au pied de la côte à Jovi », a indiqué le candidat.

Après avoir effectué une sortie médiatique le printemps dernier concernant les lenteurs du ministère dans le projet de redressement de la route 170, entre les kilomètres 70 et 73, M. Simard s’engage à ce que le projet se réalise afin d’assurer la sécurité des automobilistes et des autobus qui transportent les étudiants au centre de ski du Mont-Édouard, notamment.

Le réaménagement du terminal de l’Aérogare de Bagotville constitue une autre de ses priorités ainsi que le développement touristique dans la MRC du Fjord-du-Saguenay à travers les stations de ski du Mont-Édouard et du Valinouët, le Parc aventures du Cap Jaseux et le Village vacances familles de Petit-Saguenay alors que le tourisme d’aventure est en expansion.

M. Simard a rappelé l’appui de 248 M $ accordé par le gouvernement libéral au projet de Métaux BlackRock en affirmant que l’ouverture de la mine et de l’usine de transformation de ferrovanadium créerait 500 emplois à Chibougamau et Grande-Anse.

Pour ce qui est du projet Arianne Phosphate, M. Simard affirme que les investisseurs internationaux feront connaître leur intérêt dès que les autorisations environnementales de l’Agence fédérale de l’environnement auront été émises sur l’aménagement du terminal portuaire.

Au plan environnemental, le député sortant appuie les projets de traitement des eaux usées de Sainte-Rose-du-Nord et de L’Anse-Saint-Jean, qui sont toujours rejetées directement dans le Saguenay.

Le déploiement du réseau Internet, la rénovation du centre communautaire de Saint-Charles-de-Bourget, l’extension de la couverture incendie sur le territoire de la MRC du Fjord-du-Saguenay et l’agrandissement du centre culturel de Saint-Ambroise figurent sur sa liste d’engagements tout comme la transformation de l’église Saint-Édouard en bibliothèque municipale.