Alexandre Iracà et Mathieu Lacombe sont encore au coude-à-coude dans Papineau, à quelques jours du scrutin.

Rien n'est joué dans Papineau

La bataille s’annonce toujours âprement disputée dans la circonscription de Papineau entre le député libéral sortant Alexandre Iracà et le candidat caquiste Mathieu Lacombe, selon un deuxième sondage Recherche Mainstreet réalisé pour le compte du Groupe Capitales Médias.

Le Parti libéral du Québec (PLQ) obtient 33,2% des intentions de vote, alors que la Coalition Avenir Québec (CAQ) est trois points derrière avec 30,3%, après répartition des indécis. Les chiffres sont pratiquement stables pour les deux camps, qui récoltaient respectivement au début septembre 31,7 et 29,2%.

Le député sortant, qui sollicite un troisième mandat dans cette circonscription détenue sans interruption par les libéraux depuis 1981, est donc toujours au coude-à-coude avec l’ancien chef d’antennes de TVA Gatineau-Ottawa, d’après ce coup de sonde.

C’est le Parti québécois (PQ), dont le porte-couleurs est Yves Destroismaisons, qui a perdu des plumes depuis le dernier coup de sonde. Ses appuis ont diminué d’un peu plus deux points pour atteindre 16,5%. Quant à la candidate de Québec solidaire, Mélanie Pilon-Gauvin, elle recueille la faveur de 11,7% des électeurs questionnés. Les autres partis ferment la marche avec 8,2%.

À l’échelle provinciale, le sondage quotidien de Mainstreet indique que la CAQ est toujours au premier rang avec 31% des intentions de vote, alors que les libéraux obtiennent 28,2%. Le PQ et QS suivent avec respectivement 20 et 17,2%.

Le sondage Mainstreet a été réalisé le 24 septembre auprès de 523 personnes. Sa marge d’erreur est de +- 4,3 %.

+

POUR VOUS ABONNER au Baromètre Élections 2018, c'est ici. Des données exclusives tous les jours, des analyses, et des tableaux pour suivre au quotidien l'évolution des intentions de vote en vue du scrutin du 1er octobre.