QS précise qu’il maintiendrait le Fonds et ne toucherait pas à l’argent déjà versé, qui pourrait ainsi continuer à fructifier.

QS veut lutter contre le réchauffement avec le Fonds des générations

MONTRÉAL — Un gouvernement solidaire utiliserait les versements de 12,5 milliards $ prévus par l’actuel gouvernement libéral au Fonds des générations pour financer la lutte contre les changements climatiques grâce à la construction d’infrastructures vertes.

Cette mesure a été annoncée dimanche par voie de communiqué à l’occasion de la publication du cadre financier complet de Québec solidaire (QS), qui avait déjà révélé les grandes lignes de son cadre au début de la campagne électorale.

Selon le communiqué, la somme économisée en cessant de contribuer au Fonds permettrait de couvrir presque entièrement les coûts des infrastructures comprises dans le plan de transition économique du parti, soit 12,6 milliards $ sur quatre ans.

QS précise qu’il maintiendrait le Fonds et ne toucherait pas à l’argent déjà versé, qui pourrait ainsi continuer à fructifier.

Toujours dimanche, la formation politique a dévoilé une politique agricole visant à soutenir le développement de l’agriculture biologique et l’alimentation locale.

Cette politique propose notamment de bonifier l’aide financière aux fermes biologiques, de prêter main-forte aux fermes souhaitant faire la transition vers l’agriculture biologique et de réviser les normes environnementales encadrant l’utilisation des pesticides et des engrais.

Sur le plan de l’alimentation locale, un gouvernement solidaire obligerait les organismes publics et parapublics, comme les écoles, les hôpitaux et les centres de soins de longue durée, à s’approvisionner auprès des producteurs agricoles locaux.