Le candidat péquiste Thomas Gaudreault a présenté, vendredi, sa plateforme électorale locale et une liste d’engagements pour la MRC de Maria-Chapdelaine.

PQ: l’idée d’un abattoir régional proposée

Le candidat du Parti québécois dans Roberval, Thomas Gaudreault, a dévoilé sa plateforme électorale locale, vendredi. Il a profité de l’occasion pour proposer une série d’engagements et d’idées, dont la création d’un abattoir régional. Plusieurs des points présentés sont directement reliés à la gestion de la pénurie de la main-d’œuvre.

Le plan d’action local de Thomas Gaudreault s’articule autour de plusieurs thèmes, dont l’agriculture, la santé, l’éducation et une stratégie pour contrer la pénurie de main-d’oeuvre.

S’il est élu, Thomas Gaudreault promet d’étudier la faisabilité et l’acceptabilité sociale d’un abattoir régional. « Lors de nos rencontres, on a remarqué que les producteurs devaient aller à Shawinigan. Cela serait bon pour la région. La Côte-Nord et Charlevoix pourraient venir ici. On évaluerait même la possibilité d’un abattoir mobile », expliquait-il dans son local électoral de Saint-Félicien.

Advenant son élection, celui qui porte les couleurs du PQ réaliserait une étude socioéconomique avant d’instaurer une aire protégée en milieu forestier en plus d’adapter la loi sur la protection des milieux humides à la réalité du nord du Lac-Saint-Jean.

Sans s’attaquer à la nouvelle structure qu’est le CIUSSS, le jeune candidat aspire à offrir plus de latitudes aux hôpitaux de Dolbeau-Mistassini et de Roberval en décentralisant la prise de décisions. Dans l’idée d’agir en prévention plutôt qu’en guérison, il propose d’augmenter le financement de base des organismes de santé mentale.

Au niveau de l’éducation, M. Gaudreault fait la promesse de conserver les écoles des plus petites communautés. « L’école, c’est souvent le cœur du village », ajoute-t-il.

Dans une optique plus globale, le candidat péquiste de Roberval souhaite recréer un organisme de concertation régionale et poursuivre le travail visant à ramener une instance régionale de concertation. Il espère également diminuer le coût des permis de pêche en plus de rendre gratuit le permis d’initiation à la chasse.

Engagements locaux
Sept engagements concrets pour la MRC de Maria-Chapdelaine ont été dévoilés. Une modification de la courbe dangereuse de Péribonka, la route entre Dolbeau-Mistassini et Notre-Dame-de-Lorette et l’installation d’un toit sur la patinoire d’Albanel qui attend depuis plusieurs années sont du lot.

Thomas Gaudreault compte dévoiler un plan personnalisé à la MRC du Domaine-du-Roy la semaine prochaine.

S’il est élu, il promet de faire 10 heures de bénévolat chaque mois, et ce, pendant les quatre années du mandat.

Absence de débat
Au lendemain du débat qui mettait en vedette les chefs des quatre principaux partis, le candidat péquiste est d’avis que les gens voient que Philippe Couillard pourrait être élu sans être premier ministre. Il est loin d’être tendre quant au refus du député et premier ministre sortant de débattre dans la circonscription de Roberval.

« C’est aller à l’encontre de la démocratie. M. Couillard prend les électeurs pour acquis. Comme il l’a dit, c’était vraiment ‘‘vous savez ce que je vaux, votez pour moi, j’ai pas besoin de vous dire pourquoi, j’ai pas besoin d’aller vous rencontrer’’. C’est vraiment de nous prendre pour acquis, pour des caves. J’ai vu ça comme un pied de nez aux gens de Roberval. C’est ce qu’on me dit sur le terrain », conclut Thomas Gaudreault.