Mathieu Huot, un jeune homme de 22 ans originaire de Saint-Félicien, est le candidat nommé par le Parti libéral du Québec dans la circonscription Lac-Saint-Jean. La lutte commence avec cinq candidats.

Mathieu Huot se lance

En cette première journée de campagne électorale, le Parti libéral du Québec a annoncé la candidature de Mathieu Huot dans la circonscription Lac-Saint-Jean. Ce jeune entrepreneur de 22 ans, originaire de Saint-Félicien, se dit honoré de représenter un parti « avec autant d’histoire ».

« C’est un honneur que le PLQ ait pensé à moi pour faire valoir ses valeurs dans cette circonscription. Il y a une certaine fébrilité qui s’installe aussi », a-t-il expliqué en entrevue jeudi après-midi.

Il raconte avoir déjà vécu une campagne électorale (au sein de la Fédération étudiante collégiale du Québec — FECQ), mais rien de l’ampleur de ce qui l’attend pour les 39 prochains jours. « Je sais à quoi m’attendre, mais celle dont on parle aujourd’hui est beaucoup plus grosse », mentionne-t-il. Il a été coordonnateur des affaires sociopolitiques et à la recherche pour la FECQ pendant un mandat d’un an, puis il a récemment créé une entreprise de conseil en communication et en marketing avec un associé. Il effectue un retour dans sa région natale après l’avoir quittée pour quelques années.

Il compte prendre le pouls de la population. « C’est important pour moi de voir ce que les citoyens veulent. C’est certain que j’ai des sujets qui me tiennent à cœur à la base, mais je vais aller à la rencontre des électeurs pour savoir ce qui est important pour eux. »

Les sujets qui sont déjà à l’honneur pour M. Huot sont l’éducation, la conciliation travail, famille et étude ainsi que l’économie régionale. « Je veux continuer sur la bonne piste que le gouvernement a semée. »

La course est donc lancée dans Lac-Saint-Jean avec cinq candidats pour remplacer le député sortant Alexandre Cloutier. Mathieu Huot affrontera William Fradette pour le Parti québécois, Éric Girard pour la Coalition avenir Québec, Manon Girard pour Québec solidaire et Michael Grecoff pour le Parti conservateur du Québec.

Jonquière
Le Parti libéral a d’ailleurs confirmé qu’une candidature sera déposée dans les prochains jours pour la circonscription de Jonquière.