Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault

François Legault se défend d'avoir balancé le libéral Guy Ouellette

RIVIERE-DU-LOUP — Le chef caquiste François Legault s'est enfoncé jeudi dans la controverse entourant le député libéral Guy Ouellette, qui avait fourni à la CAQ des documents confidentiels pour attaquer le Parti libéral.

Au cours d'un point de presse, M. Legault s'est défendu d'avoir divulgué l'identité de sa source au grand jour, pour ensuite affirmer qu'il l'avait révélée au nom de la «vérité».

Le chef de la CAQ avait pourtant refusé la veille de dévoiler quelle était la source de la CAQ en vertu du principe de confidentialité des sources, puis dans une autre mêlée de presse il avait confirmé que Guy Ouellette était à l'origine des documents obtenus par la CAQ.

En 2016, Guy Ouellette, qui est député de Chomedey, a ainsi fourni des renseignements compromettants sur une nomination controversée des libéraux. Il s'agissait de courriels qui faisaient état de lien entre un haut fonctionnaire, Pietro Perrino, et un homme d'affaires, Luigi Coretti.

Jeudi, M. Legault a affirmé qu'il a balancé sa source, M. Ouellette, parce que la question lui a été posée et parce que c'est la vérité.