Ce qu’ils ont promis

Les électeurs ont eu droit à une flopée de promesses durant les 39 jours de campagne, les partis ayant lancé de nombreuses idées sur la place publique. Confus à l’heure de faire un choix? Le Soleil propose un résumé des principaux engagements.

PARTI LIBÉRAL DU QUÉBEC

  • Donner les moyens aux MRC d’accueillir et de retenir des immigrants, sans modifier la capacité d’accueil du Québec (environ 52 000 par année).
  • Rendre les services éducatifs gratuits pour les enfants de 4 ans, qu’ils soient inscrits à la maternelle ou en service de garde.
  • Permettre aux aînés et aux étudiants à temps plein d’utiliser le transport en commun gratuitement.
  • Garantir à 90 % de la population l’accès à un médecin de famille d’ici 2022.
  • Donner annuellement entre 150 $ et 300 $ par enfant à chaque famille.
  • Ajouter 25 super-cliniques médicales ouvertes 7 jours sur 7, 12 heures par jour.
  • Offrir des soins dentaires gratuits aux adolescents de 16 ans et moins et aux aînés recevant le supplément de revenu garanti.
  • Augmenter le revenu disponible des aînés et faciliter leur rétention sur le marché du travail.
  • Bonifier l’aide dédiée au développement de l’intelligence artificielle.
  • Investir massivement pour moderniser le recyclage, afin que les centres de tri acceptent d’ici 2022 tous les types de plastique.

***

PARTI QUÉBÉCOIS

  • Sélectionner des immigrants qui connaissent le français dès leur arrivée et faire en sorte que 25 % de ceux-ci s’installent en région d’ici 2022.
  • Créer 21 000 places en CPE et revenir au tarif unique de 8,05 $ par jour.
  • Réduire le coût du transport aérien régional en cassant le monopole d’Air Canada.
  • Assurer une rémunération pour tout stage obligatoire au cégep et à l’université.
  • Prôner le nationalisme économique en redonnant à la Caisse de dépôt et placement du Québec le mandat de favoriser des investissements au Québec.
  • Augmenter le soutien à domicile des aînés de 100 millions $ par année.
  • Imposer un gel de la rémunération des médecins.
  • Hausser le salaire minimum à 15 $ de l’heure d’ici octobre 2022.
  • Offrir un rabais de 60 % à tous ceux qui utilisent le transport en commun en dehors des heures de pointe.
  • Faire en sorte que 100 % des véhicules légers vendus au Québec en 2035 soient rechargeables.

***

COALITION AVENIR QUÉBEC

  • Réduire temporairement de 20 % le nombre d’immigrants que reçoit le Québec, afin de mieux les intégrer. Leur faire passer un examen de français et des valeurs québécoises après trois ans.
  • Offrir la prématernelle 4 ans pour tous, mais non obligatoire, d’ici 2023.
  • Construire 30 Maisons des aînés d’ici 2022, un modèle qui vise à remplacer les CHSLD.
  • Offrir des «allocations familles» plus généreuses pour le deuxième et le troisième enfant.
  • Rouvrir l’entente avec les médecins spécialistes et changer le mode de rémunération des médecins.
  • Créer un programme de dépistage précoce des troubles d’apprentissage.
  • Réduire le gaspillage au sein de l’État, notamment en supprimant 5000 postes de fonctionnaires.
  • Interdire la consommation de cannabis en public et faire passer l’âge légal pour en acheter de 18 à 21 ans.
  • Abolir les élections et les commissions scolaires pour les remplacer par des centres de services aux écoles.
  • Augmenter les exportations d’électricité vers le reste du Canada et les États-Unis, afin de proposer une énergie propre.

***

QUÉBEC SOLIDAIRE

  • Assurer à tous les travailleurs quatre semaines de vacances après un an de service continu.
  • Rendre l’éducation entièrement gratuite, du CPE à l’université, d’ici 2023.
  • Offrir une assurance dentaire pour tous, ainsi que rendre gratuites la plupart des visites chez le dentiste.
  • Augmenter rapidement le salaire minimum à 15 $ de l’heure pour ensuite l’indexer au coût de la vie.
  • Créer une banque publique qui fournira des services aux institutions publiques et réglementer le secteur bancaire.
  • Ajouter des paliers d’imposition pour les plus hauts revenus et réviser l’impôt des entreprises pour qu’elles paient leur juste part.
  • Couper de moitié le coût du transport collectif et le rendre gratuit d’ici 10 ans.
  • Réduire le salaire des médecins et réviser leur mode de rémunération.
  • Décriminaliser la possession simple de l’ensemble des drogues.
  • Interdire la vente de véhicules à essence d’ici 2030.

***

ILS SONT UNANIMES

Même si leurs moyens sont différents, les principaux partis s’entendent sur un certain nombre d’enjeux. Durant cette campagne, ils se sont tous engagés à:

  • Améliorer la connexion à Internet haute vitesse et la couverture du réseau cellulaire en région.
  • Entreprendre un grand chantier de rénovation et de construction d’écoles primaires et secondaires.
  • Transférer un point de pourcentage de la TVQ aux municipalités, afin de leur assurer un financement plus stable.
  • Défendre le système de gestion de l’offre en agriculture.

***

TOUS D'ACCORD... SAUF UN!

Sur d’autres idées, le consensus a presque été atteint.

  • Seul le PLQ s’oppose à une réforme du mode de scrutin au Québec, afin qu’il devienne proportionnel mixte.
  • Seule la CAQ ne souhaite pas augmenter les redevances perçues sur l’eau.
  • Seul le PQ ne propose pas d’augmenter le salaire des nouveaux enseignants.
  • Seul QS ne s’engage pas à décentraliser des fonctionnaires qui travaillent à Québec et à Montréal vers les régions.