Le chef du PQ Jean-François Lisée discute avec un électeur à Lavaltrie, samedi, devant un dinosaure en papier mâché amené par des militants écologistes.

Carnet de bord: visite dans les coulisses de la campagne

Une campagne électorale n'est pas seulement faite d'annonces et de discours officiels : elle donne aussi lieu à une foule d'anecdotes et d'histoires cocasses ou insolites. Chaque semaine, La Presse canadienne consigne les meilleures dans son carnet de bord.

Le train de Vaudreuil

Les conférences de presse sont toujours planifiées au quart de tour, mais il est néanmoins impossible de tout prévoir lorsque l'événement se tient à l'extérieur.

Le chef du Parti libéral du Québec (PLQ), Philippe Couillard, en a eu une bonne idée dimanche, alors qu'il se trouvait à Vaudreuil. À proximité d'un chemin de fer, le chef libéral a été dérangé à plus d'une reprise par le passage de trains de marchandises.

Désirant se montrer bon joueur, M. Couillard a fini par tenter de récupérer la chose en lançant «c'est le train de la prospérité» afin de vanter son bilan économique.

Vivement la quille!

Avant l'arrivée de François Legault au salon de quilles de Jonquière, mardi soir, les médias télévisés avaient demandé à l'équipe des communications du chef de la CAQ de faire en sorte que ce dernier s'élance dans une allée du salon, histoire de tourner des images pour leurs reportages.

La CAQ a préféré ne pas jouer le jeu, et le dirigeant caquiste a prétexté un «tennis elbow» pour se défiler, laissant un joueur le faire à sa place — après tout, un dalot est si vite arrivé... et les images d'un politicien en campagne électorale qui en commet deviennent habituellement virales.

S'il n'a pas osé toucher à une boule, le chef a cependant pris dans ses mains une quille du salon jonquiérois. Comme ses candidats de la région, il a apposé sa signature sur la quille, rapidement baptisée la «quille du changement».

Le dinosaure écologiste

Samedi, la caravane du chef du PQ s'est arrêtée à Lavaltrie. Dans un stationnement se trouvait un dinosaure de papier mâché dans une petite remorque. Le chef est sorti de son autobus pour la pause du midi et est allé voir la créature.

Était-il là par hasard? Eh bien non!

Des militants écologistes s'étaient arrêtés avec le monstre vert pour parler à M. Lisée de leurs préoccupations. Leur slogan : «gaz jurassique».

Un journaliste a demandé à M. Lisée le nom du dinosaure : «François Legault!» a-t-il répondu, en profitant pour décocher (encore) une flèche à son adversaire caquiste, qui n'a, selon lui, rien dans son programme pour l'environnement.