Église Saint-Raphaël: les travaux bientôt lancés

L’appel d’offres en vue de dénicher l’entrepreneur qui réalisera les travaux de restauration du clocher de l’église Saint-Raphaël, à Jonquière, est lancé. La Fabrique Saint-Dominique espère que le chantier sera déployé d’ici au début de l’été.

L’an dernier, le ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) a accordé une subvention de 38 000 $ pour la restauration du clocher, qui a subi l’usure du temps. Le temple religieux, reconnu pour son architecture moderne, a été cité patrimonial par Québec il y a plus de deux ans.

La subvention provinciale vise également l’installation d’un système d’alarme incendie dans l’église. La réparation du clocher est nécessaire pour préserver la structure, mais aussi pour assurer la sécurité des paroissiens et des piétons du secteur puisqu’il a été remarqué que des parcelles de béton se détachent du monument.

« Nous avons complété la première phase avec la réalisation d’une analyse de la structure par des ingénieurs. Nous sommes maintenant en appel d’offres pour trouver l’entreprise qui fera les travaux de réparation », a expliqué le coordonnateur de la Fabrique Saint-Dominique, Gaston Drolet. Il explique du même souffle qu’une deuxième demande de subvention a été acheminée au MCCQ pour des travaux subséquents. La Fabrique aimerait bien que soit complètement repeint le clocher, afin de lui redonner son lustre d’antan. Une réponse est attendue sous peu.

Carillon
Quant à la restauration du carillon de Saint-Raphaël, hors service depuis une quinzaine d’années en raison d’un bris de moteur, une lueur d’espoir subsiste.

« Quand les travailleurs seront en haut du clocher, ils vont jeter un coup d’œil. On va vérifier l’état des cloches et des moteurs. Si c’est trop complexe à réparer, on va garder le système de haut-parleurs », de signifier Gaston Drolet, qui est agent de pastorale à l’unité des Deux rives.