Hanny Rasmussen, vice-présidente de la Corporation du patrimoine Saint-Édouard à La Baie.

Église Saint-Édouard: le projet de conversion présenté à Trois-Rivières

La Corporation du patrimoine Saint-Édouard a pu démontrer le modèle de sa mobilisation citoyenne visant à convertir l’ancienne église Saint-Édouard à La Baie en bibliothèque à l’occasion de sa participation au dernier Forum sur le patrimoine religieux tenu à Trois-Rivières au début novembre.

L’activité organisée par le Conseil du patrimoine religieux du Québec, à laquelle ont participé une centaine de personnes, a permis de discuter de certains exemples de réussite dans la préservation d’immeubles ayant servi aux communautés religieuses, comme c’est le cas pour la Maison mère Baie-Saint-Paul ou encore le couvent de Saint-Gédéon-de-Beauce transformé en centre multifonctionnel.

Historique du comité

L’atelier auquel la Corporation Saint-Édouard a été invitée a permis de raconter l’historique de la création du comité de citoyens en 2016-2017, mais surtout de faire comprendre toute la démarche l’ayant entouré, explique Hanny Rasmussen, vice-présidente de la Corporation du patrimoine Saint-Édouard, accompagnée du président du comité, Martin St-Pierre.

« On a pu expliquer comment on tisse des liens avec les gens avec qui on travaille afin de développer une vision commune de notre projet, que ce soit au niveau de la fabrique, de l’évêché, du ministère de la Culture, des élus municipaux, etc., du travail qui n’a pas toujours été facile. Toutefois, la corporation a toujours eu comme philosophie de rester positive et d’éviter la confrontation avec les acteurs invités », explique-t-elle.

Implication citoyenne

La tenue d’événements et d’activités périodiques comme le brunch du 28 mars 2016 et la participation de 132 personnes, les deux fêtes des arts organisées autour de l’église ou encore la mise en lumière de la façade de l’ancienne église l’hiver dernier par grand froid ont contribué à maintenir la flamme.

« Ce qui a été étonnant lors de notre participation au forum, c’est comment autant de gens connaissent notre projet. On a dépassé les frontières de La Baie et de la région », affirme-t-elle. Les jeunes citoyens s’intéressent particulièrement au projet, ce qui évite l’essoufflement des bénévoles en place.

Le travail se poursuit au sein de la corporation et les bénévoles sont en attente des résultats de l’étude en cours réalisée par des professionnels en architecture et ingénierie destinée à évaluer l’état du bâtiment en prévision de sa conversion en bibliothèque municipale.