Effondrement au Pavillon Saint-Laurent : deux déficiences principales

Le rapport d’expertise sur l’effondrement du plafond de la salle de la FADOQ du Pavillon Saint-Laurent de Jonquière révèle certaines anomalies au niveau de l’installation des éléments architecturaux et de ventilation. Des travaux effectués au cours des dernières semaines permettent maintenant de rouvrir la salle, un mois après les événements.

Le rapport d’expertise de l’ingénieur de Cegertec a permis de noter deux déficiences principales. La fixation des fourrures de bois aux fermes de toiture et la fixation à la structure des tiges de suspension qui supportent les conduits de ventilation sont en cause. 

Le rapport souligne que dans les deux cas, «la méthode de fixation utilisée était inadéquate».

Des travaux «conformes et totalement sécuritaires» ainsi qu’une inspection complète du bâtiment permettent maintenant à la firme d’émettre son autorisation de rouvrir la salle. «En collaboration avec son partenaire, la ville de Saguenay et son service d’incendie, OHSF autorise la reprise de toutes les activités par la FADOQ au Pavillon St- Laurent», affirme dans un communiqué l’Office municipal d’habitation de Saguenay.

Rappelons que la salle est fermée depuis le 9 décembre. Ce soir-là, une partie du plafond du deuxième étage du Pavillon Saint-Laurent de Jonquière s’est effondrée lors d’une soirée dansante organisée par la FADOQ.  

Plus de détails à venir.