Le premier entraîneur de l’équipe de E-Sport du Cégep de Chicoutimi, Stéphane Racine, a été présenté par le conseiller à la vie étudiante des Couguars, Jean-Pierre Bolduc.

E-Sport: un premier entraîneur au Cégep de Chicoutimi

Le nouveau programme de E-Sport du Cégep de Chicoutimi prend forme. À quelques mois de son lancement, annoncé pour le début de l’année scolaire 2019-2020, l’entraîneur a été dévoilé. Il s’agit de Stéphane Racine, enseignant de formation, natif de La Baie et fier diplômé de l’établissement collégial de Chicoutimi.

Le conseiller à la vie étudiante des Couguars, Jean-Pierre Bolduc, a présenté son homme de confiance, mercredi matin. Passionné de jeux vidéo, Stéphane Racine aura la tâche d’encadrer la première mouture de l’équipe E-Sport des Couguars, composée de 30 à 40 membres.

« Lorsque j’ai vu l’offre d’emploi, j’ai trouvé que c’était une belle opportunité et j’ai décidé de me lancer dans l’aventure. Je suis super content d’avoir été choisi », a partagé M. Racine.

Ce dernier effectue un retour dans la région après avoir enseigné dans la région de Montréal pendant deux ans.

Jean-Pierre Bolduc a également dévoilé les détails sur les futures installations des membres de l’équipe E-Sport. Le local sera situé tout près de l’entrée principale (porte 11). Des casiers se retrouvaient à cet endroit, mais une transformation va débuter pour offrir un environnement exclusif aux membres de la formation de sports électroniques.

Dix stations seront installées, en plus d’un écran interactif avec projecteur. Le plafond suspendu sera enlevé et l’éclairage sera modifié, entre autres choses, ce qui représente un investissement de près de 200 000 $. L’idée de placer le nouveau local non loin du centre social, un endroit achalandé du cégep, faisait partie de la stratégie visant à faire tomber l’image du « gamer » qui joue aux jeux vidéo dans son sous-sol sombre, accompagné d’un sac de croustilles.

« On veut que nos jeunes soient au cœur de l’animation de la vie étudiante du Cégep de Chicoutimi, a soulevé Jean-Pierre Bolduc. On veut les voir et qu’ils n’aient pas l’impression d’être placés dans les catacombes de l’école. On veut aussi qu’ils se sentent dans leur propre environnement, un peu comme nos athlètes dans le gymnase ou sur le terrain du football, par exemple. On veut offrir une ambiance différente. »

Plusieurs départements du Cégep de Chicoutimi ont été mis à contribution pour bâtir le programme E-Sport. Les étudiants seront soumis à des règles de réussite académiques semblables à celles des étudiants-athlètes. Ils devront suivre un programme d’entraînement, maintenir de saines habitudes de vie et entrer dans un cadre précis, a assuré Jean-Pierre Bolduc.

L’équipe E-Sport des Couguars fera partie du réseau provincial de la Fédération québécoise de sports électroniques, qui regroupe une douzaine de collèges. Les prochains mois vont permettre d’établir un calendrier officiel en vue de la première saison et sélectionner les jeux vidéo.

League of Legends, Overwatch, Rocket League et Rainbow 6 font présentement partie des jeux les plus populaires dans le réseau.