Le Cinéma Odyssée a dû cesser ses activités.
Le Cinéma Odyssée a dû cesser ses activités.

Dur coup pour les entreprises régionales

Eve-Marie Fortier
Eve-Marie Fortier
Le Quotidien
Les nouvelles mesures mises en place par le gouvernement du Québec visant à fermer tous les lieux publics en lien avec les loisirs ou à modifier leur capacité d’accueil dans le cas des restaurants feront mal aux commerces du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Selon Pierre Gaudreault, propriétaire du restaurant-bar Chez Mario Tremblay à Alma, les conséquences entourant les mesures du gouvernement toucheront absolument toute la population. « Nous allons voir comment évolue la semaine. Il y a des gens qui ont besoin de manger sur la route et qui ont besoin d’un restaurant comme le nôtre. C’est certain qu’il faut rester éveillés et responsables, car il n’y a pas que l’épicerie qui permet aux gens de se nourrir. Nous serons ouverts toute la semaine et nous allons essayer de le rester le plus longtemps possible. Nous allons analyser les impacts, mais c’est certain qu’ils seront majeurs. Tout le monde va devoir collaborer. »

Les heures d’ouverture de Place du Royaume ont été modifiées, sauf celles de Walmart, Pharmaprix et Canadian Tire.

Plusieurs entreprises ont également fait part des mesures mises en place dans les prochaines semaines, sur leurs réseaux sociaux, à la suite de l’annonce du premier ministre François Legault. Entre autres, la Microbrasserie La Chouape a annoncé la fermeture de son salon de dégustation à Saint-Félicien.

Certains propriétaires ont plutôt profité du réseau social pour rassurer leur clientèle quant à la continuité de leur service. Caroline Martel, gestionnaire du Sushi Shop d’Alma et de Chicoutimi et du Thaï Express de Place du Royaume, a confirmé que ses restaurants restaient ouverts. « Nous avons toujours eu de très hauts standards de salubrité alors nous allons que continuer et redoubler de prudence », a-t-elle annoncé, sur son profil Facebook.

Sam Gingras, gérant du Café du Clocher, à Alma, a expliqué que la section bar et spectacle sera fermée jusqu’à nouvel ordre, mais que le restaurant demeure opérationnel à 50 % de sa capacité. « Cette mesure veut aussi dire que nous avons dû couper en deux notre nombre d’employés. Nous encadrerons ceux qui ne pourront pas venir au travail avec les demandes de chômage, puisque cette démarche n’est pas acquise pour tout le monde. » Le Café du Clocher s’est aussi adapté pour offrir un service pour emporter, selon le gérant.

Certaines chaînes de restaurants ont pris l’initiative de complètement fermer leurs portes. Les succursales de la région doivent donc suivre cette nouvelle mesure. Pacini fait partie de celles qui ont pris cette décision. « De très grandes entreprises, comme Apple et Nike, ont déjà fermé toutes leurs boutiques, peu importe ce qu’il en coûte », a souligné Pierre-Marc Tremblay, propriétaire, sur la page Facebook du Pacini d’Alma.

La section restauration du Chocolats Favoris sera également fermée. « En tant que destination prisée par les familles et les jeunes, nous préférons aller au-delà de la consigne de réduction des tables pour le bien de notre clientèle et nous assurer d’empêcher au maximum les regroupements au sein de nos établissements », a annoncé Dominique Brown, président de la bannière, sur Facebook. Les clients peuvent cependant se procurer du chocolat de Pâques et d’autres gâteries pour emporter à la maison.

Plusieurs commerçants ont refusé de commenter la situation, n’ayant pas encore discuté des nouvelles mesures avec leur équipe.

- PHOTO LE QUOTIDIEN, MICHEL TREMBLAY

+

RAPPEL DES PRINCIPALES MESURES GOUVERNEMENTALES

• Isolement volontaire de 14 jours de toutes les personnes qui reviennent de l’étranger ;

• Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les employés de la fonction publique et pour tout le personnel de la santé, de l’éducation et des services de garde, privés et publics, qui reviennent de l’étranger ;

• Interdiction de tous les rassemblements intérieurs de plus de 250 personnes ;

• Incitation à éviter tous les rassemblements intérieurs qui ne sont pas nécessaires ;

• Incitation pour les personnes âgées de 70 ans et plus de rester à la maison, sauf en cas de nécessité ou d’exception, comme pour se présenter à un rendez-vous médical important ;

• Fermeture de l’ensemble des services de garde et du réseau de l’éducation du lundi 16 mars au vendredi 27 mars ;

• Interdiction des visites régulières dans les hôpitaux, les CHSLD, les ressources intermédiaires, les ressources de type familial et les résidences privées pour aînés sur l’ensemble du territoire québécois ;

• Ouverture de cliniques désignées pour s’occuper des personnes présentant des symptômes – deux cliniques à venir au Saguenay–Lac-Saint-Jean ;

• Fermeture des bars, cinémas, bibliothèques, centres d’entraînement, centres de ski, piscines et autres lieux de rassemblement ;

• Réduction de 50 % de la capacité d’accueil des restaurants, en occupant une table sur deux pour garder une certaine distance entre les personnes ;

• Incitation à limiter les sorties pour travailler, acheter de la nourriture, se rendre à la pharmacie, se faire soigner, aller marcher ou aider une personne de 70 ans et plus ;

• Annulation de tout voyage non essentiel à l’extérieur du Canada jusqu’à nouvel ordre ;

• Annulation de tout voyage à bord de navires de croisières.

Le Quotidien

Les restaurants devront fonctionner à 50 % de leur capacité. Ainsi, une table sur deux devra rester vide, toujours dans le but d’éviter toute transmission du virus.
Les restaurants doivent désormais permettre une distance raisonnable entre les clients. Pour cela, le gouvernement recommande de respecter un maximum de 50% de la capacité des lieux.