D’une mode à un mouvement

Le Festival des bières du monde de Saguenay lance sa 10e édition, jeudi, à 15h, sa plus grande à ce jour. Son public, ses produits et ses saveurs ont complètement changé depuis la première édition, a confirmé son directeur général et fondateur, Robert Hakim.

« Il y a 10 ans, quand on a commencé, on disait que l’attrait pour la bière artisanale était une mode. Aujourd’hui, on voit que c’est un mouvement », a confié le directeur général du festival, Robert Hakim. Il ne pensait pas que l’attrait pour la bière artisanale allait grandir aussi vite. Le nombre de participants a significativement augmenté dans les dernières années et pourrait atteindre 90 000 personnes pour la 10e édition.

À ses débuts, la clientèle du festival était composée à 70 % d’hommes. Dans ce temps, la bière artisanale semblait être réservée à une certaine clientèle. « Les barrières qu’il y avait concernant la bière artisanale sont tombées. Aujourd’hui, on voit du monde de tous les âges, de tous les niveaux. Dans nos deux derniers sondages, il y avait maintenant 51 % de femmes », a affirmé le promoteur. Il pense que la tendance s’étendra cette année.

Mais il n’y a pas que la clientèle qui a évolué. « Le goût pour la bière a changé, c’est maintenant comme le vin, il y a plus de saveurs. Les gens découvrent plus, et ils aiment beaucoup. Nous sommes à un autre niveau complètement, comparativement au moment où nous avons commencé », a confirmé le directeur.

Une soixantaine d’exposants présenteront leurs produits au courant de la fin de semaine, dont une dizaine de la région. « Le Saguenay–Lac-Saint-Jean est la deuxième région qui a le plus de microbrasseries par nombre d’habitants, et plusieurs seront avec nous tout au long du festival », a partagé M. Hakim. 

Nouveautés dans les produits

De plus, le festival ne se limite plus qu’à la bière. « Maintenant, il y a des bières sans alcool, des distilleries, des vins, des spiritueux et des mixologues qui sont présents sur place, et on peut maintenant manger, sans sortir du site », a indiqué Robert Hakim. 

De nombreux food trucks (camions de cuisine de rue) seront présents cette année. Tacos, pizzas, pilons de poulets, hamburgers, sushis et plus encore se retrouvent maintenant sur la liste des produits offerts du festival. « C’est vraiment trois festivals en un, de la musique, de la bière, mais aussi de la nourriture », a précisé Robert Hakim. 

Un facteur qui aide à implanter tous ces changements, c’est que le budget alloué au festival est maintenant cinq fois plus grand que celui de la première édition. Il s’approche du million de dollars, du jamais-vu pour l’événement tant convoité.

Spectacles

Sur le plan musical, c’est l’artiste international Sean Paul qui vient ouvrir le bal, avec un spectacle haut en couleur qui débutera à 22h. DJ Groove et Valaire seront également présents. Puis, vendredi, ce sera au tour d’Éric Lapointe, de Crocodile Country Rock et de Yelo Molo. Enfin, Three Days Grace, GrimSkunk et Québec Redneck Bluegrass Projets seront de la fête samedi.