Gilles Magnan donnait quelques trucs à son petit-fils, Christopher Bourgeois, hier, à Jonquière.

Du plaisir partagé en famille

Maxim Pageau, 10 ans, a sorti une «moyenne truite», comme il le dit joliment, de la rivière Aux-Sables, hier après-midi. À quelques pas de là, Christopher Bourgeois profitait d'un après-midi avec son grand-père, Gilles Magnan, pour taquiner le poisson et apprendre quelques techniques de pêche.
Les deux jeunes représentent bien l'esprit de la Fête de la pêche, qui s'est déroulée de vendredi à dimanche. Les deux garçons ont pêché en famille, activité qu'ils pratiquent au moins une fois par année, parfois plus souvent.
«À sa fête en mai, je lui ai acheté de l'équipement en vue de notre prochaine partie de pêche ensemble, explique M. Magnan. Quand j'étais jeune, je pêchais beaucoup. J'ai arrêté faute de temps, mais je trouve que c'est vraiment une belle activité à faire avec mon petit-fils», raconte l'homme qui habite Weedon, en Estrie.
Claude Gaudreault, qui organisait la Fête de la pêche pour l'arrondissement de Chicoutimi, souligne que l'événement s'est très bien déroulé et que de nombreux jeunes ont été initiés à la pêche. Samedi, 100 permis de pêche ont été distribués à Chicoutimi à des jeunes âgés de 6 à 12 ans. Quelque 4000 truites avaient été ensemencées dans la rivière Langevin, dans le secteur de Rivière-Du-Moulin.
À Larouche, 20 élèves de 5e et 6e années ont profité de l'ensemencement du lac de l'Aqueduc pour réussir de belles prises. Au total, durant la fin de semaine, quelque 150 personnes ont pêché sur ce lac. «Ça mordait beaucoup, confirme le conseiller municipal et responsable de l'activité à Larouche, Denis Lalonde. Plusieurs personnes ont atteint leur quota de cinq truites par jour. Vendredi, avec les averses en matinée et en après-midi, les jeunes ont exercé leur patience!»
Un étang a été ensemencé avec 200 truites à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix. Là aussi, petits comme grands pêcheurs ont pu profiter de la Fête de la pêche pour ramener un souper frais à la maison.