Une vingtaine d’élèves ont reçu un sac rempli de fournitures scolaires, d’une valeur environ de 150 $, généreusement offert par la Caserne de jouets.

Du matériel scolaire pour le Centre d’amitié autochtone

La Caserne de jouets a offert un don de près de 3000 $ au Centre d’amitié autochtone du Saguenay, sous forme de sacs à dos remplis de fournitures scolaires. Ils seront une vingtaine d’élèves, majoritairement du primaire, à recevoir ce cadeau juste à temps pour la rentrée des classes.

Mario Gagnon, fondateur de la Caserne de jouets, était très heureux de remettre les sacs qui contiennent cartables, crayons, papeterie, étuis et bien plus. C’est la première fois que l’organisation fait ce genre de don à la fondation, mais elle avait déjà aidé d’autre façon.

Chaque sac était identifié au nom de l’enfant qui le recevait et adapté à sa liste de fournitures scolaires. « Nous espérons qu’avec les sous épargnés, les parents pourront acheter des vêtements et d’autres biens pour leur enfant », a ajouté M. Gagnon.

La direction du Centre d’amitié autochtone du Saguenay, Claudette Awashish, était très heureuse du don de la Caserne de jouets.

En choisissant d’aider le Centre d’amitié autochtone du Saguenay, la Caserne de jouets, située à Chicoutimi-Nord, peut aider des enfants de plusieurs horizons. « Les enfants qui recevront les sacs vont dans différentes écoles. Pour en citer quelques-unes, il y en a qui vont à l’école Saint-Isidore, L’Horizon ou des Quatre-Vents. »

La mission première de la Caserne de jouets est d’aider les enfants du plus de milieux possible.

Chaque sac contient du matériel d’une valeur d’environ 150 $ et tous les biens ont été achetés à la nouvelle libraire L’Attrape-Livres, qui favorise les matériaux écoresponsables. « On a choisi une entreprise qui prône la récupération et l’écologie et en même temps, on a encouragé une entreprise locale. On a fait d’une pierre deux coups, c’est plaisant », s’est réjoui le fondateur.

Des membres du Centre d’amitié autochtone du Saguenay s’étaient réunis pour la remise des sacs, avec, entre autres, Mario Gagnon, fondateur de la Caserne de jouets (deuxième à droite).

La directrice du Centre d’amitié autochtone du Saguenay, Claudette Awashish, était très heureuse de ce don. « Ça fait vraiment plaisir à tous les enfants, comme vous l’avez vu ce matin », a-t-elle noté. Elle rappelle également ces fournitures représentent un soulagement financier pour les parents.