Il avait fait -30 degrés Celcius le 17 décembre 1919 au Saguenay.

Du froid, mais pas de record

Le froid enveloppe la grande région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, mais selon les données fournies par Environnement Canada, aucun record n’a été battu.

Météorologue à Environnement Canada, Amélie Bertrand a fait savoir que plusieurs secteurs étaient sous un avertissement de froid extrême. Cependant, le mercure n’a pas chuté assez bas pour fracasser d’anciennes marques.

«Oui, il a fait froid et oui, il va faire froid, mais on ne parle pas de record, a annoncé Mme Bertrand. Les températures sont descendues sous les -25 degrés Celcius un peu partout dans la région dans la nuit de vendredi à samedi. On avait déjà connu des températures très froides par le passé, mais on parlait surtout de -35 degrés Celcius. Il reste que les températures actuelles sont anormalement froides pour la saison, soit de 10 degrés sous les normales.»

Certaines informations circulaient à l’effet qu’un record vieux de 21 ans ait été battu à Normandin. Or, Amélie Bertrand a démenti l’information. En 1996, il avait fait sous les -30 degrés, alors que la nuit dernière (vendredi à samedi), le mercure a atteint -29,4 degrés Celcius.

«Des gens ont leur propre station météo à la maison, mais elle n’est peut-être pas calibrée de la même façon que celles d’Environnement Canada», a mis en contexte Amélie Bertrand.

L’air arctique va continuer de dominer dimanche, mais encore une fois, les anciens records ne sont pas en danger. À Saguenay, on prévoit une température maximale d’environ -20 degrés Celcius. Il avait -30 degrés Celcius le 17 décembre 1919.

Secteurs touchée par l'avertissement de froid extrême

À 15h32 samedi, l'avertissement de froid extrême était en vigueur pour:

  • secteur d'Alma - Desbiens
  • secteur de la réserve faunique Ashuapmushuan
  • secteur de Normandin - Péribonka
  • secteur de Saint-Félicien - Roberval