La directrice du Service aux entreprises de Promotion Saguenay, Claudia Fortin, était bien heureuse d’honorer 101 entreprises lors de la première édition de la Soirée Reconnaissance Entrepreneurs.

Du CLD à Promotion Saguenay

Le Service aux entreprises de Promotion Saguenay a tenu mercredi soir sa première Soirée Reconnaissance Entrepreneurs où 140 entrepreneurs de 101 entreprises ont été honorés. L’événement a réjoui l’ancienne directrice du Centre local de développement (CLD) de Saguenay, Claudia Fortin, qui dirige la nouvelle branche de l’organisme de développement économique.

En effet, les services de l’ancien CLD sont maintenant regroupés au sein de Promotion Saguenay et une partie de l’équipe a fait le transfert.

« Avec les fermetures des CLD en 2015, on pouvait soit rester petit avec une équipe qui passait de 18 à 9 ou on pouvait intégrer l’organisme de développement économique de la ville et en faire un département. On avait avantage à aller dans la plus grosse organisation. (...) Ça a été un bon coup », a indiqué en entrevue au Quotidien celle qui porte maintenant le titre de directrice et dont le nom a même circulé pour prendre la direction de Promotion Saguenay.

C’est le gouvernement libéral qui avait sonné le glas des CLD, à peu près au même moment où les conférences régionales des élus (CRÉ) étaient aussi passées à la trappe.

L’activité de mercredi servait à honorer les 101 entreprises qui ont bénéficié des services au cours des 18 derniers mois. En 2017, ce sont 750 dossiers qui ont été traités et près de 300 personnes qui ont assisté à une séance d’information sur le démarrage, l’expansion ou encore sur la relève d’entreprises. Dans la même année, près de 60 entreprises ont été accompagnées dans leur projet d’affaires. Selon Promotion Saguenay, les 1,3 M$ investis ont permis de générer des investissements de 34 M$ et de créer et maintenir 349 emplois.

Un total de 101 entreprises ont été honorées.

Claudia Fortin assure que le montant disponible est le même que celui de l’époque du CLD. « J’ai coupé dans l’administratif. J’avais 1 M$ de coupures à faire sur 2,3M$. J’ai coupé la moitié des ressources humaines pour garder l’aide aux entreprises. (...) Pour les conseillers, j’en ai coupé trois. Il en reste cinq », a-t-elle poursuivi.

Du côté des installations physiques, le bureau de La Baie a été abandonné. Pour Jonquière, les deux conseillers œuvrent à partir des bureaux touristiques de la rue Saint-Dominique. Les gens qui s’y présentent sont accueillis par l’équipe touristique qui les réfère aux conseillers à l’intérieur. De plus, le service des communications a été aboli de même que des postes de secrétaire et de comptable. Et auparavant, le CLD occupait ses propres bureaux face à l’hôtel de ville, mais le Service aux entreprises est maintenant situé à l’intérieur des bureaux de Promotion Saguenay, sur la rue Racine près de l’ancienne zone ferroviaire.

En faisant le transfert, les anciens du CLD ont importé leur façon de faire, à savoir que les aides et subventions accordées se décident à l’aide de grilles d’évaluation. « Je suis les “critères” au maximum. On est super normés », a-t-elle assuré.

La directrice voit plusieurs avantages à faire partie de la famille de Promotion Saguenay. Elle peut notamment profiter de la collaboration des gens affectés à la promotion du tourisme pour certains projets. Il est plus facile, selon elle, de coordonner certaines actions plutôt que de chacun travailler de son côté.

La mairesse de Saguenay et présidente de Promotion Saguenay, Josée Néron, s’était fait un devoir de venir souligner l’apport des entrepreneurs au développement de la ville.

« Il était important pour nous que notre activité se déroule au cours de la semaine mondiale de l’entrepreneuriat, alors que plus de 170 pays mobilisent leurs partenaires et les communautés pour se joindre à la célébration. L’entrepreneuriat, c’est une force positive qui stimule l’innovation, qui crée de la richesse et qui améliore la vie dans les communautés, les villes et les pays », a déclaré Josée Néron.