Le projet Bagage de vie a permis de collecter plusieurs centaines de sacs et de valises pour les enfants confiés à la DPJ.
Le projet Bagage de vie a permis de collecter plusieurs centaines de sacs et de valises pour les enfants confiés à la DPJ.

DPJ: des sacs et des valises à la tonne

La journée de samedi a été importante pour la DPJ du Saguenay­–Lac-St-Jean, alors que la Fondation pour l’enfance et la jeunesse a lancé le projet Bagage de vie.

Présenté par Catherine Ippersiel, l'initiatrice du mouvement, à la Fondation, Bagage de vie a été concrétisé grâce à l’implication de nombreux bénévoles et à la générosité de la population de la région. Selon Sylvie Blackburn, présidente du conseil d'administration de la Fondation, le projet consiste à « amasser des sacs à dos, des valises, des sacs à maquillage pour les jeunes qui quitteront le centre de protection à leur majorité ou même pendant le temps qu’ils y résident s’ils manquent de sacs. » Le but principal de cette collecte est de faire en sorte que les jeunes qui quittent le centre ne partent pas avec un sac de poubelles, mais plutôt avec un bagage convenable et utile.

Sylvie Blackburn (à droite), présidente du conseil d'administration de la Fondation pour l’enfance et la jeunesse, entourée de son équipe.

Plusieurs points de collecte ont été organisés sur le territoire du Saguenay–Lac-St-Jean afin de faciliter les déplacements des citoyens qui souhaiteraient faire un don de sacs. Samedi après-midi, Sylvie Blackburn soulignait que l'objectif de 1000 sacs était en voie d'être largement dépassé si la tendance se maintenait. Ainsi, ce serait plus de 2000 sacs qui auraient été amassés grâce aux bénévoles présents dans tous les points de collecte. L’importance des bénévoles, qui contribuent au projet sans obtenir de salaire, est à souligner, car « la fondation pourra continuer à contribuer à divers projets pour les jeunes du centre de protection à l’enfance grâce à l’argent qui n’a pas été dépensé », explique Sylvie Blackburn.

Mme Blackburn se dit ravie de la générosité de la population: « Grâce à tous les sacs amassés, les jeunes auront la possibilité de choisir ceux qui leur conviennent le mieux et pourront avoir un départ convenable dans la vraie vie, si on veut. »