Les participants, fatigués mais fiers, serraient dans leurs bras les instigateurs du défi à leur arrivée.

Double Défi des deux Mario: le périple a permis d'amasser 126 000 $

Ils avaient le visage rougi par le froid et le soleil. Ils semblaient fatigués, mais ils avaient les yeux brillants et le sourire fendu jusqu'aux oreilles. Les deux Mario et les participants à la 9e traversée du lac Saint-Jean en ski ou en raquettes, sont arrivés à bon port, dimanche vers 14 h, au Village sur glace de Roberval. Et leur périple aura permis d'amasser 126 000 $ pour la Fondation Sur la pointe des pieds.
«Wow, c'est presque 50 000 $ de plus que ce que j'espérais !», a lancé Mario Bilodeau, lorsqu'il a appris le montant récolté, tout juste après avoir franchi la ligne d'arrivée. Lui et son acolyte, Mario Cantin, arrivaient de cinq jours de marche dans le désert blanc du lac Saint-Jean. Ils étaient accompagnés d'une cinquantaine de participants, qui ont affronté le froid, la neige et le vent pour la cause du cancer. 
Le Double défi des deux Mario en était à sa 9e édition. Il débutait à Roberval le 8 février, avec un premier groupe, puis se terminait dimanche avec le second groupe. Les deux Mario, eux, on fait la double traversée, qui équivaut à 64 kilomètres. 
«Nous avons connu un départ plus ardu cette année. C'est la première fois qu'on voit autant de neige sur le Lac ! Ça n'a pas été une traversée facile, mais nous avons encore vécu une expérience magnifique. Voir le sourire des participants et leur regard illuminé, ça réchauffe tellement le coeur !», a indiqué Mario Cantin. 
En attendant au Village sur glaces de Roberval, vers midi, il était possible d'apercevoir, au loin, de petites silhouettes se profiler à l'horizon. Quelques kilomètres et deux heures plus tard, les aventuriers ont franchi la banderole sur laquelle était inscrite «Arrivée», heureux d'avoir relevé le défi. 
«Je ne pensais pas que ce serait aussi intense comme aventure ! La nuit, c'est vraiment très froid sur le Lac», a lancé un participant au visage presque aussi bronzé que s'il arrivait de Cuba.
Les participants doivent en effet dormir dans des tentes sur les glaces du Lac. «C'est vraiment une expédition d'entraide. Les gens doivent s'aider pour passer à travers. Par exemple, un participant a pris le temps de border tout le monde, samedi soir, pour qu'ils passent une bonne nuit. C'est vraiment un beau travail d'équipe», a ajouté Mario Bilodeau, qui qualifie les expéditions de la Fondation sur la pointe des pieds de vrais petits miracles. 
«Les gens qui font la traversée reviennent transformés. C'est un véritable voyage intérieur», a affirmé Mario Cantin. 
Le Double défi des deux Mario a comme principal but d'amasser des fonds pour permettre à des jeunes atteints de cancer de participer à une aventure thérapeutique.