Éric Simard, Raynald Simard et Martin Harvey, conseillers de l’arrondissement de La Baie, souhaitent que certains événements populaires prennent une plus grande envergure municipale.

Donner de l’envergure aux événements locaux

Les changements opérés par le conseil municipal de Saguenay dans la distribution des subventions et aides aux événements incitent les conseillers municipaux de l’arrondissement de La Baie à se positionner pour l’organisation d’activités d’envergure municipale afin d’éviter les doublons sur le territoire.

Lors d’une entrevue accordée en commun à l’ex-hôtel de ville de La Baie, Éric Simard, Raynald Simard et Martin Harvey ont expliqué qu’avec la décision du conseil d’éliminer la possibilité d’obtenir de l’aide financière provenant à la fois de Promotion Saguenay et du conseil municipal, il devient intéressant de donner une envergure municipale à certaines activités qui, autrefois, relevaient davantage des quartiers ou des arrondissements.

Martin Harvey cite en exemple la Fête de l’Halloween, qui a été organisée pour la première fois l’an dernier au pied de la pyramide des Ha ! Ha ! « On pense que cette fête devrait être organisée pour l’ensemble de Saguenay et non seulement pour l’arrondissement de La Baie. Ça devrait être la même chose pour le Marché de Noël, qui aura lieu du 22 au 25 novembre, au Théâtre du palais municipal. Ça devrait être une activité d’envergure Saguenay », explique-t-il.

Les trois conseillers ont aussi fait part de leur intention de ne plus délaisser la place de la pyramide des Ha ! Ha ! au profit de l’Agora.

Il en va de même pour l’organisation d’un nouveau festival de pêche blanche, qui devrait naître l’hiver prochain et dont la formule reste à définir. « On analyse la possibilité d’organiser un festival qui concentrerait les activités de tout l’arrondissement organisées par Contact Nature Rivière-à-Mars, qui devient le gestionnaire de la pêche blanche. Pour le moment, tout est sur la table » affirme M. Harvey.

Cette volonté de donner plus d’envergure municipale à des activités, comme le Festi-Frette organisé par la Corporation du centre-ville, la Fête des enfants, les Rencontres culturelles Saint-Édouard ou encore la Fou-Art, en accordant le support financier qui accompagne ce désir, n’est pas de nature à nuire à l’organisation d’autres activités dans les autres arrondissements, croient les élus. « Notre but est que toutes les activités organisées servent à l’ensemble de la population de Saguenay. Si personne ne crée d’événements pour nous, on va en créer », affirme Raynald Simard.