Le candidat à la mairie de Saguenay, Dominic Gagnon, croit possible d’offrir gratuitement le transport en commun aux aînés et de puiser l’argent à même le budget de la ville.

Dominic Gagnon promet le transport gratuit pour les aînés

S’il est élu maire de Saguenay, Dominic Gagnon promet l’accès gratuit au transport en commun de tous les citoyens de plus de 65 ans. Et il n’écarte pas la possibilité d’élargir le programme aux 50 ans et plus.

En point de presse au local des aînés de Jonquière, le chef du Parti du citoyen de Saguenay, Équipe Dominic Gagnon, la nouvelle génération, il a laissé voir que la mesure devrait coûter environ 320 000 $, une somme qu’il puiserait à même le budget de la ville.

« Pendant que Josée Néron (ERD) dit qu’elle fera des consultations. Oui c’est important, mais ça fait six ans que le groupe Municipalités amies des aînés (MADA) en fait. À un moment donné, il faut faire un pas en avant et faire des annonces concrètes pour les aînés », note M. Gagnon.

« Le bonbon, c’est de pouvoir garder l’autonomie de nos personnes âgées. Il est important de pouvoir se déplacer. Le réseau de transport sur le territoire sera gratuit pour les gens de 65 ans et plus. Vous pourrez aller partout, car vous êtes une force et il faut que la ville vous appuie. C’est une première et nous sommes très fiers de vous appuyer », précise le chef du PCS.

Dominic Gagnon estime à 320 000 $ le coût de cette promesse électorale et il croit qu’il aura la marge de manœuvre nécessaire à même le budget de la municipalité pour appuyer cette démarche.

« Pendant que Jean-Pierre Blackburn promet des barrages à coup de millions de dollars, mais qui n’auront jamais lieu parce que le gouvernement n’en veut plus, pendant qu’il annonce un stationnement à étage de 65 M $, moi je parle d’un projet de 320 000 $, un programme qui touche directement les citoyens », ajoute le candidat à la mairie de Saguenay.

La conseillère municipale Martine Gauthier précise que les aînés demandent depuis longtemps la gratuité du transport en commun et que cette promesse électorale est réalisable.

Le PCS promet aussi une formation particulière pour les chauffeurs d’autobus sur la présence des aînés et des circuits adaptés à cette clientèle.

Pancartes

Dans un autre ordre d’idées, Dominic Gagnon a été questionné sur l’immensité de certaines de ses pancartes électorales dans les arrondissements de La Baie et de Jonquière.

« Si je pouvais les faire plus grosses, je les ferais plus grosses. Ce que j’ai trouvé de plus cocasse, c’est sur Facebook où l’on dit que la NASA venait de découvrir un nouvel objet avec ma pancarte. En campagne électorale, les gens doivent sentir que nous sommes en campagne électorale, apprendre à connaître les candidats. »

« Vous n’êtes pas sans savoir que Josée Néron fait campagne depuis quatre ans et tout le monde connaît son nom. M. Blackburn a une réputation aussi. Là, il y a un p’tit nouveau qui arrive et qui dit je suis là. Regardez-moi bien aller. Le symbole de ces pancartes, c’est de dire que je suis là et nous sommes là en équipe », précise le candidat à la mairie.

Sur le gel des taxes, le chef du PCS veut y parvenir et assure qu’il de décrétera pas, dans quatre ans, une hausse importante du compte de taxes comme cela s’est produit il y a quelques années. « Je ne répéterai pas les erreurs du passé. »