Le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier.
Le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier.

Dolbeau-Mistassini: l’ancienne piscine est démolie

Les travaux de construction pour le futur complexe sportif de Dolbeau-Mistassini se poursuivent et, mardi, c’est la section de bâtiment accueillant l’ancienne piscine municipale qui a été démolie.

Rappelons que la construction du complexe aquatique a été entamée en avril 2019 au coût de 17,1 M$. Même si le calendrier des travaux a été un peu modifié dernièrement, la Ville confirme n’avoir reçu aucun n’avis concernant de nouveaux échéanciers. Le complexe devrait donc ouvrir comme prévu dès l’automne prochain.

Les travaux de construction pour le futur complexe sportif se poursuivent et mardi, c’est le bâtiment de l’ancienne piscine qui a été démoli.

En plus de l’aréna et d’une nouvelle piscine de six couloirs de natation, le complexe sportif comprendra un bassin récréatif avec des jeux d’eau, un espace de gymnastique, des salles polyvalentes, des espaces de bureau, des gradins, un nouveau vestiaire non genré et une aire de restauration.

Futurs pompiers

Lors de la dernière séance du conseil municipal, mardi soir, les élus ont autorisé l’embauche de pompiers et pompières à temps partiel. Sur les 17 candidatures reçues à la suite de la campagne de recrutement, six ont été retenues, trois hommes et trois femmes.

En effet, une nouvelle cohorte de formation Pompier 1 devrait débuter prochainement afin de combler certains manques de main-d’oeuvre au sein du Service de sécurité incendie de Dolbeau-Mistassini, qui dessert tout le secteur est de la MRC de Maria-Chapdelaine.

Personnel étudiant

Même si les conditions d’ouverture demeurent incertaines pour l’instant, les élus municipaux ont approuvé l’engagement du personnel au camp de jour, à la piscine extérieure et aux plages.

« Évidemment, on se prépare tout en ne sachant pas encore officiellement ce que l’on va pouvoir faire, mais on aime mieux se préparer d’avance », a expliqué le maire Pascal Cloutier.

La Ville confirme que les jeunes en question ont été avertis du risque de ne pas pouvoir travailler si les ouvertures ne devaient pas avoir lieu et que leur emploi n’était pas garanti, que cela demeurait tributaire des décisions et consignes émises par le gouvernement.

Rassemblements

Le maire dolmissois a profité de la séance de mardi soir pour rappeler aux citoyens certaines consignes en ce qui concerne les rassemblements.

« On a remarqué un certain relâchement au niveau des rassemblements. On veut informer les gens qu’il est non recommandé par la Santé publique de tenir des rassemblements. On vous demande de rester disciplinés même si le beau temps est arrivé et qu’il y a un déconfinement graduel. On a encore des mesures à respecter et il faut continuer à le faire afin de limiter au maximum la propagation de ce virus-là. »

Prêt pour emporter

Désirant offrir un nouveau un service de bibliothèque à ses citoyens, la Ville rend maintenant disponible un service de prêt pour emporter.

Ainsi, les Dolmissois qui souhaitent s’en prévaloir doivent premièrement être membres de la bibliothèque municipale ou le devenir pour ensuite pouvoir commander un maximum de dix documents qui seront prêtés pour une durée de 28 jours.

Les commandes doivent être réalisées par l’intermédiaire du catalogue virtuel de la bibliothèque, ou, pour les personnes ne disposant pas d’Internet, par téléphone, en composant le 418 276-0160, poste 2435, du lundi au vendredi de 10h à 11h30 et de 13h à 16h.

Un rendez-vous de cueillette sera attribué et la commande sera déposée à une station de cueillette identifiée. Le retour des documents s’effectuera par les chutes à livres et ceux-ci seront placés en quarantaine un certain temps avant leur remise en circulation.