Le Quotidien

Doit-on contrôler les populations fauniques? 

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
En annonçant qu’elle allait abattre 17 cerfs de Virginie pour préserver la biodiversité du parc Michel-Chartrand, la Ville de Longueuil a créé un tollé. D’un point de vue écologique, la gestion des populations de différentes espèces est une pratique courante partout dans le monde. Alors qu’il existe un consensus scientifique sur l’utilisation de la gestion des populations pour préserver la biodiversité, c’est sur le plan éthique que le débat fait rage.