Dominic Gagnon
Dominic Gagnon

Dissolution de l’Alliance Saguenay

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
C’est la fin pour l’Alliance Saguenay, la seule opposition organisée qui faisait face à l’Équipe du Renouveau démocratique (ERD).

Après avoir consulté bon nombre de citoyens, le chef Dominic Gagnon et son équipe ont pris la décision de mettre fin à la formation politique municipale. 

 « À un an de la prochaine élection municipale, notre parti était rendu à la croisée des chemins. Depuis plusieurs mois, les nombreuses citoyennes et citoyens consultés nous ont envoyé un message clair et unanime : « On ne veut plus de parti politique municipal à Saguenay !» L’immobilisme de l’administration en place, dirigée par l’Équipe du Renouveau démocratique a selon nous, fortement nourri cette amertume face aux partis politiques municipaux. La débâcle du Parti des Citoyens de Jean Tremblay lors de la dernière élection de 2017 de même que la sous-performance des partis politiques lors de l’élection partielle dans Jonquière viennent renforcer l’idée que la population de Saguenay ne veut plus de ces joutes partisanes », constate M. Gagnon. 

La fin de l’Alliance ne signifie toutefois pas le retrait du Dr Gagnon du milieu politique. Ce dernier confirme être en réflexion face à une éventuelle candidature à la mairie pour l’élection de 2021.

« Je poursuivrai mon travail d’écoute auprès de la population. Une décision mûrement réfléchie sera annoncée en temps opportun. Celle-ci reposera essentiellement sur de tangibles appuis indéfectibles plutôt que sur des ambitions politiques purement personnelles », précise-t-il, tenant du même souffle à remercier les membres de l’Alliance qui tenu pendant trois une « opposition démocratique, loyale et constructive.