Diminution de près de 20% des mises en chantier au Saguenay

Le nombre de mises en chantier au Saguenay a encaissé une diminution de 18% en 2016, par apport à 2015. Une tendance à la hausse du nombre de constructions a tout de même été enregistrée au cours du mois de décembre dernier.
En 2015, le Saguenay enregistrait 505 mises en chantier, que ce soit la construction de maisons individuelles ou de logements collectifs. L'an dernier, ce sont 412 constructions qui ont été dénombrées, a indiqué la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) dans son bilan annuel. «Le contexte économique et démographique peu dynamique et l'offre élevée de propriétés déjà disponibles expliquent pourquoi l'activité de construction résidentielle est demeurée plutôt faible en 2016», a affirmé l'analyste de marché à la SCHL, Nicolas Bernatchez.
Bien que le nombre de mises en chantier ait diminué au cours de la dernière année, une hausse a été enregistrée pour le mois de décembre. En effet, 48 constructions résidentielles ont été mises en chantier seulement au cours du mois de décembre dernier. Pour cette même période en 2015, seulement sept mises en chantier avaient été dénombrées au Saguenay.
Au Lac-Saint-Jean
À Alma, le nombre de mises en chantier a également connu une baisse en 2016. En 2015, 97 constructions avaient été enregistrées. Ce nombre est passé à 64 en 2016.
Les villes de Dolbeau-Mistassini, Roberval et Saint-Félicien ont quant à elles enregistré une hausse des mises en chantier. À Dolbeau-Mistassini, entre 2015 et 2016, le nombre de constructions résidentielles est passé de 40 à 56 , de 14 à 46 à Roberval et de 11 à 37 à Saint-Félicien.