Me Pierre Mazurette

Diffusion Saguenay deviendra un OSBL

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, entend profiter du départ du président de Diffusion Saguenay, Pierre Mazurette, et de la retraite du directeur général, Claude Simard, pour faire de l’organisation un organisme sans but lucratif indépendant de Promotion Saguenay avec la mission de produire des spectacles.

Josée Néron n’a pas été surprise d’apprendre que Me Pierre Mazurette remettait sa démission de la présidence. Elle a eu des discussions avec lui depuis son élection ainsi qu’avec le directeur général Claude Simard. Les deux dirigeants avaient exprimé leur volonté de quitter au même moment.

Malgré les affrontements entre l’ERD et Me Pierre Mazurette dans l’affaire du contrat de Ghislain Harvey, la mairesse assure qu’il n’y a jamais eu de mésentente entre eux lors des discussions encourant les projets de Diffusion Saguenay. La mairesse a rencontré Me Mazurette dans le cadre du projet du Palace et a expliqué vendredi que le retard du projet est avant tout attribuable à un changement de responsable du dossier du côté du gouvernement.

« Me Mazurette et M. Simard ont tous les deux considéré que l’arrivée de nouvelles personnes allait amener une nouvelle dynamique à Diffusion Saguenay. Il ne faut pas voir leur départ comme la fin du ménage. Je me suis donné le mandat de prendre la direction de la Ville pour l’aider à grandir, pas pour faire le ménage », a répété Josée Néron.

Les propos tenus en point de presse par la mairesse rejoignaient ceux de Me Pierre Mazurette entendus à la radio vendredi matin. Le président démissionnaire de Diffusion Saguenay a soutenu qu’il n’y a pas eu de mésentente avec la mairesse depuis son élection et que son départ était lié au départ à la retraite du fonctionnaire Claude Simard. Diffusion Saguenay devra donc embaucher au cours des prochaines semaines un nouveau directeur général. La situation de Claude Simard était particulière du fait qu’il occupait la direction générale de l’organisme sous la responsabilité de Promotion Saguenay alors qu’il était à l’emploi de la Ville. La mairesse a déclaré que le prochain directeur général de Diffusion Saguenay ne sera pas issu de la fonction publique municipale.

En réponse aux questions des journalistes, Josée Néron a affirmé que le départ des deux dirigeants de Diffusion Saguenay n’a aucun lien avec les vérifications faites par les fonctionnaires du ministère des Affaires municipales dans les opérations de Promotion Saguenay, ce qui comprend celles de Diffusion Saguenay. 

La Ville est toujours en attente du rapport du ministère.

Il reste à régler la question de La Fabuleuse histoire d’un Royaume. La fresque historique a été gérée par Diffusion Saguenay au cours des dernières années. 

Claude Simard jouait un rôle central dans cette production. La mairesse n’a pas précisé ce qu’il adviendrait du statut de cette production beaucoup plus associée au tourisme qu’au rôle habituel d’un diffuseur de spectacle.