Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Des déversements en continu pourraient survenir cet hiver dans le secteur de la Centrale Isle-Maligne.
Des déversements en continu pourraient survenir cet hiver dans le secteur de la Centrale Isle-Maligne.

Déversements inhabituels sur la Grande-Décharge cet hiver

Katherine Boulianne
Katherine Boulianne
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Les motoneigistes empruntant le secteur de la rivière Grande-Décharge pendant l’hiver sont appelés à faire preuve de la plus grande des prudences. Rio Tinto envisage en effet des opérations inhabituelles qui pourraient avoir un effet sur le couvert de glace des cours d’eau.

Dans le cadre des travaux d’entretien de la Centrale d’Isle-Maligne, Rio Tinto pourrait procéder à des déversements en continu au niveau de l’évacuateur 4, situé entre la Dam-en-Terre et la centrale hydroélectrique, qui est habituellement hors fonction à cette période.

Bien que la multinationale ignore les impacts exacts qu’auraient ces modifications quant à la gestion hydrique du secteur, celle-ci met en garde contre de possibles dangers en amont et en aval de l’évacuateur sur la Grande-Décharge.

Des motoneigistes s’aventurent parfois trop près des installations de Rio Tinto et de l’eau vive.

Rio Tinto prévoit notamment moins de glace en amont, ou un couvert plus mince qu’à l’habitude. De l’eau vive pourrait également se retrouver en aval, là où il n’y en avait pas dans les hivers précédents. Impossible cependant de déterminer sur quelle distance ces effets se produiraient.

La multinationale en profite donc pour réitérer les consignes de sécurité entourant ses installations hydroélectriques, soit demeurer à une bonne distance de celles-ci, être attentif aux signaux sonores annonçant les déversements et respecter l’affichage concernant les zones à risque. Elle invite de plus les motoneigistes à circuler sur les sentiers fédérés.