Une foule d’articles en parfaite condition était retrouvée au Vide grenier des enfants, tenu au sous-sol de l’église Saint-Antoine.

Deuxième édition réussie pour le Vide grenier des enfants

Parents, amis et minis étaient invités à la deuxième édition du Vide grenier des enfants, samedi matin au sous-sol de l’église Saint-Antoine de Chicoutimi. Organisé par Belle au pluriel, l’événement permettait aux mamans de vider leur garde-robe afin que d’autres viennent magasiner à petits prix, en plus d’offrir une vitrine aux entreprises locales.

« Ce qu’on voulait, avec cet événement-là, c’était de donner la possibilité à des mamans qui ont beaucoup de stock à la maison de le revendre, afin qu’elles puissent se libérer et se départir de tout ce qui les encombre. En même temps, ça donne la possibilité à nos visiteurs de venir faire des trouvailles à super bon prix », a indiqué l'organisatrice Véronique Villeneuve, de l’agence événementiel Belle au pluriel, qui se spécialise dans l’organisation d’activités pour les mamans de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Tous les morceaux et jouets mis en vente sont de seconde main et devaient être en parfait état. Plusieurs morceaux viennent de compagnies québécoises, alors qu’ils ont été choisis avec soin.

Les mamans étaient invitées à cet événement magasinage, qui tenait sa deuxième édition, samedi.

Le Vide grenier des enfants comporte cette année 22 kiosques, soit une dizaine de plus qu’à la première édition. Pour l’organisatrice, il était important d’offrir également de la visibilité à des entrepreneurs de la région. « On ne voulait pas s’arrêter à faire de la vente de seconde main, on voulait aussi offrir à des artisans la possibilité de se promouvoir », a expliqué Mme Villeneuve. On retrouvait par exemple, les accessoires de MSB Confection, les vêtements de La Chaloupe, ou encore les produits nettoyants Nordex.

Différentes activités

Tout au long de la journée, il y avait des jeux, de l’animation par les Fous du Roi, des tirages, un «Photobooth» et bien plus. En nouveauté cette année, les organisateurs ont aménagé un espace repas et collation afin que les visiteurs puissent prendre le temps de bien visiter chacun des kiosques, en famille.

L’événement comportait plusieurs activités pour les enfants.

Un kiosque de sensibilisation aux allergies alimentaires permettait aux visiteurs d'en apprendre davantage sur le mouvement des citrouilles turquoises. Ces dernières servent à identifier les maisons qui offrent des denrées non comestibles afin que les enfants qui ont des allergies ou intolérances alimentaires peuvent y prendre des surprises en toute sécurité. Des denrées alimentaires et des vêtements étaient également amassés afin d’être offerts à l’organisme Aide-Parents, qui les offrira à des familles dans le besoin.

L’organisatrice de l’événement est Véronique Villeneuve, de l’agence évenementiel Belle au pluriel.

L’organisatrice semblait très satisfaite du déroulement de l’événement et espérait attirer quelques centaines de visiteurs. Déjà, une heure après l’ouverture, environ 100 personnes avaient franchi la porte d’entrée. L’événement prenait fin à 14 h.

Christelle Morin présentaient les accessoires et vêtements de sa marque, La Chaloupe.