Ce bâtiment de ferme totalement détruit n'est qu'un exemple des dommages provoqués par la tornade qui a frappé dans le secteur d'Hébertville.

Deux tornades plutôt qu'une

La tornade qui a frappé Hébertville dimanche est de niveau 2 sur l'échelle améliorée de Fujita (EF), avec des vents entre 180 et 220 km/h selon Environnement et Changement climatique Canada, qui en a observé une autre la même journée dans la Réserve faunique des Laurentides.
L'échelle de mesure est gradée de zéro à cinq. Au plus haut échelon, les vents dépassent 315 km/h.
Vers 15 h 25, à 20 kilomètres au sud de l'Étape, un automobiliste a filmé un tourbillon de vent et le phénomène s'est confirmé sur l'imagerie radar. Par contre, les météorologues ne peuvent préciser l'intensité de la tornade, puisque la vitesse des vents est calculée à partir des dégâts et qu'il s'agit d'un coin trop isolé pour en rapporter. Plus de 30 indicateurs sont utilisés. Ainsi, les experts vont analyser la force nécessaire pour déraciner un arbre ou arracher un toit selon différents facteurs, par exemple.
dommages importants
À Hébertville, les spécialistes n'ont pas pu se déplacer sur le terrain mardi et ont travaillé à partir de photographies et de vidéos. Le Quotidien a pu constater les dommages impressionnants. Un chalet et une maison ont été démolis dans le secteur du mont Lac-Vert, des toitures se sont envolées et de grands arbres se sont retrouvés fendus en deux, pour ne nommer que ces dégâts.
« Il s'agit d'une tornade particulière parce que nous avons de la difficulté à calculer la trajectoire, qui serait d'environ 3,5 kilomètres. On voit que c'est le même orage qui est parti d'Hébertville et qui s'est rendu jusqu'à la baie de Cacouna, mais il y a une zone grise entre les deux », relate la météorologue Marie-Ève Giguère. Les citoyens sont donc invités à partager leurs images prises dimanche avec le mot-clic #MeteoQc sur Twitter.
Le travail d'analyse se poursuit toujours dans la région. « J'ai une collègue qui regarde ce qui s'est passé à L'Ascension », ajoute Mme Giguère.
Environnement et Changement climatique Canada a été bien occupé avec une autre tornade de niveau EF2 la même journée à Sainte-Anne-du-Lac et une microrafale dans le secteur de Mont-Laurier.