Le Quotidien
Bassirou Yameogo, originaire du Burkina Faso, et qui demeure à Jonquière, a perdu sa femme et son fils de 13 ans dans l'écrasement du vol AH5017 d'Air Algérie. Il tente maintenant d'obtenir une aide financière de la compagnie pour assurer sa subsistance.
Bassirou Yameogo, originaire du Burkina Faso, et qui demeure à Jonquière, a perdu sa femme et son fils de 13 ans dans l'écrasement du vol AH5017 d'Air Algérie. Il tente maintenant d'obtenir une aide financière de la compagnie pour assurer sa subsistance.

Deux Québécois d'origine burkinabée réclament une aide financière

Myriam Gauthier
Le Quotidien
Bassirou Yameogo et Mamadou Zoungrana, deux Québécois d'origine burkinabée qui ont perdu femmes et enfants dans l'écrasement du vol AH5017 d'Air Algérie, le 24 juillet 2014, réclament une aide financière de la compagnie. Ils croulent sous les dettes et peinent à assurer leur subsistance et celle des membres de leur famille qu'ils ont laissés derrière eux en Afrique.