Deux policiers de Saguenay attrapent la COVID-19

Stéphane Bouchard
Stéphane Bouchard
Le Quotidien
Deux policiers du Service de police de Saguenay (SPS) ont reçu dimanche un diagnostic positif de COVID-19 et ont été immédiatement mis en isolement.

Au moins un des deux policiers aurait été encore en fonction vendredi et samedi, selon ce que Le Quotidien a appris.

En plus des deux personnes atteintes de la COVID-19, 13 autres membres du SPS ont été placés en isolement préventif. Parmi eux, on retrouve neuf policiers qui ont eu des «contacts rapprochés» avec les individus ayant reçu un test positif.

Quatre employés civils ont quant à eux été placés en télétravail par mesure préventive, en conformité avec les directives de la Santé publique. Les enquêtes épidémiologiques étaient toujours en cours.

Les risques de transmission à des personnes à l’extérieur du SPS seraient faibles, si l’on en croit la Ville. «Il est à noter que les policiers ayant obtenu un résultat positif n’ont pas de contact direct avec les citoyennes et citoyens. Il n’y a donc pas à craindre pour la population», affirme Saguenay, dans un communiqué.

La Ville dit attendre les directives de la Santé publique pour la suite des choses. La municipalité précise cependant avoir procédé à une désinfection des lieux fréquentés par les deux policiers qui ont contracté la COVID-19. Évidemment, cette nouvelle n’affectera pas les services du SPS.

La police municipale, de son côté, n’a pas voulu émettre de commentaires, dimanche, s’en remettant au service des communications de Saguenay.

Le CIUSSS n’avait pas encore comptabilisé les deux cas provenant du SPS dans les données régionales, a confirmé une porte-parole de l’organisme de santé en soirée. Selon toute vraisemblance, ils apparaîtront dans les données de lundi.