Deux nouveaux parcs à La Baie

Deux nouveaux parcs verront le jour à La Baie dans les prochaines semaines. Le premier, qui se trouvera au stade Adrien-Gilbert, près du Théâtre du Palais municipal, permettra aux citoyens de tout âge de se rassembler et de bouger, alors que le second, situé près de l’aéroport Saguenay-Bagotville, deviendra l’endroit par excellence pour les familles avec de jeunes enfants.

« Je travaille sur la concrétisation de ces deux parcs depuis le début de mon mandat, explique Raynald Simard, conseiller municipal du district 13. Le stade Adrien-Gilbert est situé près d’une garderie, d’un centre fréquenté par les personnes âgées et de Rio Tinto. J’avais plusieurs demandes de coureurs pour construire une piste. C’était le parfait endroit pour installer le tout. Le parc pourra être fréquenté par des gens de tout âge qui auront envie de faire du sport. Ce sera un milieu rassembleur pour plusieurs générations », a-t-il affirmé, à l’occasion d’une entrevue téléphonique.

Le projet, qui représente un investissement de 350 000 $, devrait être terminé le mois prochain, explique le conseiller municipal. En plus du terrain de football-soccer, une piste de course à pied y sera aménagée, en plus de l’installation de modules d’entraînement et d’un parcours ninja.

« Nous avions besoin d’un site multifonctionnel à La Baie. L’équipement qui s’y trouvera a été commandé l’automne dernier et nous avons réfléchi à la façon de l’installer tout au long de l’hiver. Nous avons travaillé en collaboration avec plusieurs personnes pour que ce soit le mieux organisé possible. J’ai contacté des ergothérapeutes, des clubs de marches, le club d’âge d’or, des clubs de course et plusieurs autres pour savoir ce qui serait utile pour eux. »

Parc de la rue des Hirondelles

En plus du parc Adrien-Gilbert, M. Simard a travaillé pour mettre en place un second parc, qui sera quant à lui situé près de l’aéroport.

« Lorsque j’ai fait ma campagne électorale, l’élément qui m’était le plus demandé dans ce quartier était l’installation d’un parc alors chose promise, chose due. J’ai trouvé un terrain et le projet ira de l’avant. La population a besoin de bonnes nouvelles et de s’évader de la maison alors ce genre d’installation devrait lui faire du bien dans le contexte actuel. »

Étant situé près de la base des Forces armées canadiennes de Bagotville, le nouveau parc sera fréquenté par de nombreuses jeunes familles, pour la plupart militaire, explique le conseiller municipal.

« Étant donné que plusieurs familles avec de jeunes enfants résident dans ce quartier et qu’il n’y avait aucun endroit pour se rassembler aux alentours, nous avons décidé d’installer un parc qui sera d’une moins grande envergure que le parc Adrien-Gilbert, mais qui sera évolutif. Chaque année, nous ajouterons des équipements selon différents critères. »