L’Anse-Saint-Jean compte quatre cas confirmés de COVID-19, a annoncé mardi la municipalité.
L’Anse-Saint-Jean compte quatre cas confirmés de COVID-19, a annoncé mardi la municipalité.

Deux nouveaux cas de COVID-19 confirmés à L’Anse-Saint-Jean

Myriam Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Myriam Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Deux nouvelles personnes sont infectées par la COVID-19 à L’Anse-Saint-Jean, portant le nombre de résidants atteints à quatre, a annoncé mardi la municipalité du Bas-Saguenay.

L’Anse-Saint-Jean avait annoncé vendredi soir dernier que deux premiers cas avaient été déclarés positifs à la COVID-19. Comme pour ces premiers cas, les nouveaux cas confirmés sont des personnes qui reviennent de voyage et qui se sont isolées à leur domicile dès leur retour, a précisé la municipalité par voie de communiqué.

La municipalité compte ainsi près de 13 % des 31 cas de COVID-19 confirmés mardi par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« C’est sûr que ça amène son lot d’inquiétudes dans le village, a partagé le maire de L’Anse-Saint-Jean, Lucien Martel, en entrevue avec Le Quotidien. On donne l’information dès qu’on a la confirmation qu’effectivement ce sont des cas qui ont été testés positifs, mais on le fait parce qu’on veut empêcher la rumeur. »

Lucien Martel, qui est âgé de plus de 70 ans, exerce ses fonctions à domicile et dit s’assurer de faire le suivi avec différents intervenants de la municipalité.

L’information circule vite au sein de la petite municipalité et le premier magistrat souhaite ainsi éviter que des rumeurs n’alimentent l’inquiétude de la population ou créent un climat de suspicion.

Des vérifications ont aussi été faites afin d’établir si les personnes infectées auraient pu être en contact avec d’autres. M. Martel affirme qu’aucun autre résultat de test n’est attendu en ce sens, selon les informations dont il dispose.

Les épiceries pour prendre le pouls

Lucien Martel, qui est âgé de plus de 70 ans, exerce ses fonctions à domicile et dit s’assurer de faire le suivi avec différents intervenants de la municipalité. À ce jour, un contact régulier avec les responsables des épiceries du secteur lui permet notamment de prendre le pouls de la population.

« J’ai des gens sur le terrain. Je parle assez souvent aux propriétaires d’épiceries, donc eux autres me donnent aussi beaucoup d’informations, parce que tout le monde passe à l’épicerie. Alors j’ai pas mal l’information tous les jours sur ce qui se passe, sur ce qui se dit et sur les préoccupations des gens », a partagé le maire de la municipalité de quelque 1200 âmes.

Il rappelle l’importance de respecter les mesures émises par le gouvernement, d’appliquer la distanciation sociale et de suivre les mesures d’hygiène.