Deux lignes de grain frappent la région: 250 abonnés toujours privés d'électricité

Encore 250 abonnés d'Hydro-Québec, sans courant électrique vendredi matin, subissent les contrecoups des deux lignes d'orages qui ont déferlé sur le Saguenay-Lac-Saint-Jean la veille au soir et durant la nuit, alors que les vents ont atteint 95 km/h.
« Durant la première vague, jeudi vers 16 h au Lac-Saint-Jean, les rafales ont atteint 95 km/h. Une fois les orages rendus au Saguenay, les plus hautes rafales enregistrées étaient de 70 km/h », relate la météorologue d'Environnement et Changement climatique Canada Amélie Bertrand.
Il y a eu une accalmie, puis les tempêtes ont recommencé au Lac-Saint-Jean vers 22 h. Les vents atteignaient alors 70 km/h au maximum. Au Saguenay vers 1 h du matin, ils ont soufflé jusqu'à 85 km/h.
« Nous n'avons pas eu de signalement pour d'importants dommages matériels, mais c'est sûr qu'avec cette force, il peut avoir des branches cassées ou des toitures endommagées légèrement », indique Amélie Bertrand.
Sur le site info-pannes d'Hydro-Québec, on voit que les interruptions de service sont concentrées dans une quinzaine de secteurs, notamment à Normandin, Chambord, Alma et Saguenay. La société d'État estime qu'elles seront rétablies d'ici le début de l'après-midi. Toutefois, au moment d'écrire ces lignes, Météo Chicoutimi annonçait une nouvelle veille d'orages violents pour tout le Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Environnement Canada comptabilise 60 millimètres de pluie depuis de début du mois, alors que la normale pour juillet dans la région est de 110 mm. « Ce qui capte l'attention surtout, c'est le nombre de jours qui ont reçu des précipitations. On approche de la moyenne de 16 avec une quinzième journée vendredi », conclut Amélie Bertrand.