Deux dons de 25 000$ pour le projet du Quotidien

La MRC de Lac-Saint-Jean-Est appuie officiellement la campagne Je coopère pour Le Quotidien. Une résolution faisant état d’une contribution de 25 000 $ a été adoptée à l’unanimité, mardi soir.

« Les membres du conseil, nous sommes à l’aise de supporter davantage l’ensemble des projets qui peuvent émaner de sources coopératives au Saguenay-Lac-Saint-Jean au niveau des médias. Nous sommes d’accord de supporter ce genre d’initiative. Je le rappelle, au niveau régional et au niveau coopératif, nous sommes ouverts à regarder toutes les propositions qui peuvent arriver avant le 24 octobre », a mentionné le préfet de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, André Paradis. 

Camp musical

L’état des revêtements et de certaines poutres du Camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix oblige des travaux d’urgence. L’entretien sera fait sur les pièces installées en 2009 afin d’éviter une dégradation irréversible. 

La facture s’élève à 32 000 $ et sera réglée en majorité par la MRC de Lac-Saint-Jean-Est qui alloue 27 000 $ à la demande d’aide financière faite par l’institution sans but lucratif. 

Métabetchouan-Lac-à-la-Croix participera également aux travaux d’urgence du Camp musical à hauteur de 5000 $.

Demandes électorales

À une dizaine de jours de l’élection d’un nouveau gouvernement fédéral, la MRC de Lac-Saint-Jean-Est n’échappe pas à la tendance en formulant, elle aussi, une « liste d’épicerie » aux candidats des différents partis. 

Le maintien des programmes de bonification pour les circuits cyclables, le maintien et la bonification de l’entente fédérale-provinciale de la taxe sur l’essence, l’implantation du service Internet haute vitesse sur l’ensemble du territoire et davantage de ressources pour accueillir des travailleurs étrangers figurent parmi les demandes.

Le sort réservé à l’industrie forestière n’échappe pas aux préoccupations des élus de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est. « Il serait très important de demander à nos candidats de se prononcer sur leur vision de ce qui est proposé dans le dossier du caribou forestier et des pertes d’emplois qui vont en résulter ainsi que de l’industrie première de notre région qui est la forêt. Est-ce qu’ils vont défendre nos intérêts au niveau de la foresterie ? », a mentionné le maire de L’Ascension-de-Notre-Seigneur, Louis Ouellet.

+

...à la MRC du Fjord aussi

(Denis Villeneuve) – En cette journée de lancement de collecte de fonds pour la création de la Coopérative de solidarité du journal Le Quotidien, les élus de la MRC du Fjord-du-Saguenay ont accordé un appui financier de 25 000 $ au projet. 

Cette somme sera libérée dans les jours qui suivront la décision de la Cour supérieure confirmant la vente des actifs à Groupe Capitales Médias à la Coopérative nationale de l’information indépendante du Québec qui serait ainsi créée.

Développement ferroviaire

En prévision de grands projets industriels au Saguenay-Lac-Saint-Jean , le développement d’un corridor ferroviaire, incluant des zones de transbordement, est appelé à devenir un enjeu important pour le développement économique régional.

C’est pourquoi les élus de la MRC du Fjord-du-Saguenay ont accordé un appui financier de 17 500 $ à Développement économique 02 qui souhaite déposer une demande d’aide financière au Fonds d’appui au rayonnement des régions ( FARR ) pour la réalisation d’une étude stratégique et de faisabilité du réseau ferroviaire régional.

Selon le préfet Gérald Savard, il est connu que le réseau ferroviaire régional comporte certaines problématiques, entre autres dans le secteur de Jonquière où le partage des rails doit être fait entre le Roberval-Saguenay et le CN. L’étude de faisabilité à réaliser vise à valider le corridor ferroviaire étudié en avant-projet et dont l’objectif est de permettre une circulation fluide, efficiente et sécuritaire sur les réseaux ferroviaires traversant les MRC de la région.

La future étude devra analyser la conception proposée incluant l’emplacement des zones intermodales et la conception des ouvrages d’art nécessaires ainsi que les coûts reliés.

L’étude d’avant-projet préliminaire en cour devra conduire au printemps 2020 à une étude d’impact environnemental tandis que l’étude de faisabilité est attendue en novembre 2020.

Plate-forme bioalimentaire

Tout comme l’ont fait leurs collègues du conseil de Saguenay, lundi, les maires présents ont accordé un appui financier de 150 000 $ sur cinq ans aux projets de plateforme bioalimentaire visant à permettre l’incubation d’entrepreneurs agricoles en production maraîchère sur le site de la Ferme Solidar ainsi que la création d’un service d’accompagnement et de maillage pour favoriser la propriété régionale des actifs agricoles. Le projet est soutenu par l’UQAC, le CIUSSS, le Cégep de Chicoutimi, Promotion Saguenay et Nutrinor. AgroBoréal, Agrinova, la Congrégation des soeurs du Bon-Conseil et l’UPA pourraient être partenaires également.