Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a annoncé la candidature de Valérie Tremblay à l’investiture dans Chicoutimi-Le Fjord.

Deux candidats à l’investiture s’annoncent pour le Bloc québécois

Le Bloc québécois a présenté une première candidate à l’investiture en vue des prochaines élections fédérales. Valérie Tremblay, présidente régionale du parti, tentera de devenir la candidate officielle dans Chicoutimi–Le Fjord, le 11 mai.

L’annonce a été faite par le chef du Bloc Yves-François Blanchet, en début de soirée, vendredi, lors d’un rassemblement militant au bar l’Éclipse de l’hôtel Le Montagnais. Une cinquantaine de personnes étaient présentes pour cette activité de financement.

Militante de longue date, Valérie Tremblay pourrait devoir faire la lutte à d’autres candidats lors de l’investiture, le 11 mai. Bachelière en administration des affaires et enseignante en mathématiques au secondaire, elle a notamment contribué à reformer le Bloc québécois au Saguenay–Lac-Saint-Jean à la suite de la déconfiture du parti pendant le court règne de Martine Ouellet.

Mme Tremblay se sent prête pour le défi, après avoir vécu l’expérience politique en tant que militante pour le Bloc québécois et membre de l’exécutif national, en plus d’avoir tenté sa chance aux dernières élections municipales, en novembre 2017, dans le district #8 de Simon-Olivier Côté.

Sans faire d’annonce officielle, Yves-François Blanchet a pratiquement confirmé la candidature d’Alexis Brunelle-Duceppe, fils de Gilles, à l’investiture du Bloc dans Lac-Saint-Jean.

«Il faut vivre ces expériences afin d’être mûre pour vivre une candidature, a exprimé Valérie Tremblay. Je ne pense pas qu’on puisse être en mesure de participer à une campagne électorale si on n’a pas fait face à certains éléments.»

Yves-François Blanchet, tout en saluant l’implication active de Valérie Tremblay, a lancé un appel au ralliement aux électeurs du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

«Le plus grand trésor du Royaume, c’est le coeur, la fierté et la dignité des gens, a fait valoir le chef du Bloc. Ces valeurs sont une grande richesse pour la région, mais également pour l’ensemble du Québec. Je vous demande d’être une inspiration et un exemple pour le reste de la province.»

En plus de Valérie Tremblay, le fils de Gilles Duceppe, Alexis Brunelle-Duceppe, va lui aussi annoncer sa participation à l’investiture dans Lac-Saint-Jean, samedi avant-midi, lors d’un rassemblement à Alma. En couple avec une Almatoise, la petite famille est revenue dans la région depuis près de deux ans.

«Je vais annoncer le résultat d’une réflexion», a indiqué Alexis Brunelle-Duceppe au Progrès, préférant garder l’annonce officielle pour samedi, par respect pour les militants.