Jean-Sébastien Fortin, Alexandra Tremblay, William Laroche et Stacy Bossum reçoivent une bourse au nom de leurs organismes des mains de Gino Villeneuve de Destination Lac-Saint-Jean (au centre).

Destination Lac-Saint-Jean subventionne quatre événements

Quatre événements du Lac-Saint-Jean obtiennent 20 000 $ pour attirer de la clientèle provinciale ou canadienne.

Le Festival du cowboy de Chambord et le Challenge Pink Water de Saint-Stanislas obtiennent 7000 $ afin de faire de la promotion dans les autres provinces canadiennes. 

La Compétition d’hommes forts d’Alma et le Grand rassemblement des Premières Nations de Mashteuiatsh reçoivent quant à eux 3000 $ pour se positionner à l’échelle provinciale. Les organismes pourraient par exemple utiliser leur bourse pour acheter un espace publicitaire dans une revue spécialisée ou encore financer la production d’une vidéo promotionnelle.

« Notre vidéo sera envoyée dans l’Ouest canadien et en Ontario. Ça va nous aider à attirer des participantes et des invitées d’honneur pour venir pagayer durant l’événement », assure Alexandra Tremblay, la présidente de la communauté Pink Water. 

Son événement, qui se tiendra du 8 au 10 juin, s’adresse en grande partie aux femmes qui souhaitent s’initier aux sports en eau vive. Les kayakistes plus aguerries peuvent elles aussi trouver leur compte. Même les hommes pourront y prendre part cette année dans le volet expérimenté. 

« Nous voulons démontrer à l’échelle nationale et internationale que nos rivières sont un joyau dans la région », exprime Mme Tremblay. 

Le camp de base sera cette année à l’Auberge L’Île du Repos de Péribonka. Il y aura un service de navette pour amener les participantes aux différents terrains de jeu, notamment sur les rivières Péribonka, Métabetchouan, Ashuapmushuan et Mistassibi selon la difficulté des épreuves. 

Pour toutes les saisons

Destination Lac-Saint-Jean, qui découle des trois MRC du secteur et de la communauté de Mashteuiatsh, prévoit annuellement un budget de 50 000 $ pour permettre à des organisateurs d’événements estivaux et hivernaux de son secteur d’améliorer leurs stratégies de marketing. 

« Ce sont des événements régionaux présentement qui font surtout de la promotion à l’échelle régionale. Quand on leur donne des sommes d’argent, c’est pour sauter au palier provincial, national ou même international selon l’événement », explique le président de Destination Lac-Saint-Jean, Gino Villeneuve. 

Ce dernier donne l’exemple de la Traversée du lac Saint-Jean à vélo qui a déjà reçu 15 000 $ par l’entremise de ce programme pour le volet international. 

L’organisation a annoncé l’octroi de ces quatre plus récentes bourses mardi au Bistr’eau Pub de Péribonka.