Nicolas Martel, maire de Desbiens

Desbiens: un parc d’attractions et le plus gros orignal du monde

La ville de Desbiens tente une fois de plus de se démarquer en dévoilant les détails entourant un parc d’attractions qui devrait comprendre la plus grande statue d’orignal de la planète. Le projet, qui plaira aux petites familles et plus spécifiquement aux enfants de 3 à 12 ans, est estimé à 500 000 $.

La construction de la première phase, qui inclura une dizaine de manèges et de jeux d’eau, devrait avoir lieu au printemps prochain. Un hôtel de luxe opéré par un promoteur privé pourrait même s’y ajouter.

Le développement destiné à une clientèle familiale se dessinera à proximité du lac Saint-Jean, soit à la sortie de la municipalité en direction de Chambord.

Le maire de la petite municipalité du Lac-Saint-Jean, Nicolas Martel, explique que la région sera mise en valeur dans ce parc d’attractions, notamment par le choix des couleurs propre au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les emblèmes que sont le bleuet ainsi que la ouananiche devraient également y figurer.

Nicolas Martel avoue avoir planché, depuis quelques années, sur ce projet. Il est grand temps, selon lui, qu’une telle idée aboutisse au Lac-Saint-Jean.

« Je pense à mes enfants. Si je passe par la 169 et que je vois le parc d’attractions, c’est clair qu’on devra arrêter », explique M. Martel.

Plus gros orignal du monde

L’élu, qui ne fait jamais les choses comme les autres, emploiera la même ligne directrice pour cette réalisation. Après la plus grosse tourtière au monde, la plus grosse tobe à feu et le Mondial du pédalo, Desbiens accueillera le plus gros orignal du monde.

Le monument devrait se retrouver au centre du parc d’attractions. Aux dires du représentant du conseil municipal, la statue a, elle aussi, le potentiel de devenir un emblème. Celui-ci s’attend à ce que les visiteurs prennent la pose devant l’immense construction.

« C’est un clin d’œil qu’on tient à faire, parce que la vraie place de chasse au monde, c’est au Lac », ajoute Nicolas Martel.

Pour décrocher le titre de la plus grande statue d’orignal au monde, la construction devra atteindre plus de 10,36 mètres.

Pour la petite histoire, depuis des années, les villes de Moose Jaw, en Saskatchewan, et de Stor-Elvdal, en Norvège, se déchirent le titre. D’ailleurs, Mac l’orignal canadien a repris son titre, mardi, alors que de nouveaux bois ont été installés au sommet de la statue.

Le maire de Desbiens, Nicolas Martel, voit en ce projet de gigantesque orignal un moyen de rendre hommage à la communauté de Mashteuiatsh. Celui-ci rappelle la symbolique entourant l’animal ainsi que la présence du poste de traite, par le passé, sur le territoire de Desbiens.

Nicolas Martel n’a que de bons mots devant le projet qui, selon lui, devrait attirer des touristes et se placer en complémentarité aux attraits touristiques existants.

« On espère que le gouvernement provincial va appuyer le projet. Encore plus quand je pense au fait que les Québécois ont financé une réserve de gorilles avec le Fonds vert. On a un projet porteur pour le milieu, on espère que les gouvernements l’appuieront », conclut-il.