Les premiers groupes ont débuté leur visite vers 11h, dès l’ouverture de l’activité.

Des visites guidées enrichissantes à l’UQAC

L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) a accueilli le grand public, tout au long de la journée de samedi, afin de lui faire découvrir ses différents départements, en plus de lui permettre d'en apprendre davantage sur l’histoire de l’institution, qui fête ses 50 ans cette année.

L’ouverture des portes se faisait officiellement à 11 h, samedi matin. C’était l’occasion parfaite pour les futurs étudiants, ainsi que’aux personnes intéressées par l’université, de découvrir ses atouts. Des visites guidées étaient proposées par l’institution, à l’occasion de cette journée spéciale.

« Alors, aujourd’hui, ce qu’on offre à la population, ce sont des visites guidées de notre campus. On a deux types de visites différentes. La première est générale et permet de visiter l’ensemble de nos installations et de nos services comme la bibliothèque par exemple, afin que les gens puissent bien se repérer et voir comment l’UQAC a grandi à travers les années », a expliqué Marie-Karlynn Laflamme, directrice des communications et des relations publiques de l’UQAC, dans un entretien avec Le Quotidien.

La visite scientifique permettait de rencontrer des étudiants à la maitrise et au post-doctorat.

La deuxième visite est davantage concentrée sur le volet scientifique de l’université. « On veut inviter les gens à aller dans les laboratoires, rencontrer les professeurs et leurs assistants de recherche. On veut qu'ils voient comment la recherche a grandi à l’UQAC et qu'ils découvrent la panoplie d’expertise qu’on a ici », a continué la directrice aux communications et relations publiques.

Dans la visite générale, les futurs élèves et les intéressés visitaient les différents services offerts par l’université, comme sa bibliothèque.

Les visites se faisaient en groupe et chaque tournée durait environ 1 h 30. Elles prenaient fin à 16 h.

Pour la population

Mme Laflamme soutenait qu’il était important de faire tomber « l’aura élitiste » qui touche l’université afin que les gens réalisent qu’ils peuvent la fréquenter, même s’ils ne souhaitent pas entreprendre d’études universitaires. « On voulait offrir un cadeau à la communauté régionale, en ouvrant nos portes, afin qu’ils puissent venir voir ce que c’est leur université en région, mais aussi qu’ils puissent se l’approprier », a-t-elle souligné.

C’était l’occasion rêvée pour les visiteurs de poser toutes leurs questions par rapport à l’université.

Le corridor d’écomobilité fera que, dans les prochains mois, de plus en plus de personnes convergeront vers l'UQAC. La directrice souhaite qu’ils osent entrer dans son enceinte et découvrent les différents services qu’ils peuvent utiliser, même s’ils ne sont pas étudiants.

50e anniversaire de l’UQAC

Cette journée spéciale a été organisée dans le cadre des festivités entourant le 50e anniversaire de l’UQAC. Tout au long de l’année, l’établissement a organisé différentes activités pour célébrer cet anniversaire important.