Le Quotidien
L’objectif de la coopérative est d’offrir un minimum de trois vols aller-retour chaque semaine. Les départs devraient se faire en début de journée à Alma et à Roberval, alors que le retour au Lac-Saint-Jean est prévu en fin de journée.
L’objectif de la coopérative est d’offrir un minimum de trois vols aller-retour chaque semaine. Les départs devraient se faire en début de journée à Alma et à Roberval, alors que le retour au Lac-Saint-Jean est prévu en fin de journée.

Des turbulences pour la coop Air du Lac-Saint-Jean

Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Des turbulences, dont les ralentissements causés par la pandémie de COVID-19, se sont invitées dans la mise sur pied de la coopérative de solidarité Air du Lac-Saint-Jean. Le projet de desserte aérienne, qui vise à relier les villes d’Alma et de Roberval à Montréal, continue de cheminer, et ce, malgré plusieurs mois de retard au calendrier initial. Une aide financière de près d’un million de dollars provenant des gouvernements est espérée par les acteurs impliqués au dossier.