Certains trous se situent sous les trottoirs.
Certains trous se situent sous les trottoirs.

Des rats dérangent sur la zone portuaire de Chicoutimi

Mariane Guay
Le Quotidien
Des citoyens ont remarqué la présence de rats lors de leur balade sur la zone portuaire de Chicoutimi, dimanche matin. Ils ont alors contacté le conseiller Marc Pettersen, qui s’est rendu aussitôt sur place pour constater les dommages. Il mettra la Ville de Saguenay au courant de la situation afin d’y remédier rapidement, bien qu’elle soit presque normale en raison des égouts et de la rivière aux Rats tout près.

Marc Pettersen a en effet remarqué de gros trous, creusés par des rats, lorsqu’il s’est déplacé à la zone portuaire. «On est sur le bord du Saguenay, c’est normal, mais je pense qu’il faut que la Ville s’occupe de cela pour sécuriser le secteur. J’ai vu des trous dans le sol à différents endroits, en dessous des trottoirs. Il faudrait qu’ils mettent du poison à rats dans ces endroits-là», mentionne le conseiller. Selon ce qui lui a été rapporté, les rats font entre 8 et 10 pouces de long. «Ce ne sont pas des bébés rats, ce sont des beaux gros rats dodus», explique le conseiller.

Les rats feraient entre 8 et 10 pouces de long.

Il aimerait que la situation soit rapidement prise en charge par la ville de Saguenay. «J’espère que lundi, on va commencer à prendre des actions pour enrayer ce problème. C’est certain que lorsqu’il y a beaucoup de monde et de circulation, les rats sont moins présents, car quand il y a une présence humaine, ils se cachent. Mais le matin de bonne heure, lorsque des gens prennent leur marche, c’est dégueulasse», lance-t-il.

Il tient toutefois à mentionner qu’il ne s’agit pas d’une négligence de la part de la ville. «Quand nous ne sommes pas avisés d’un problème, nous ne pouvons pas savoir. Cette fois, j’ai été avisé, donc je fais fonctionner la Ville à ce moment-là», soutient M. Pettersen. Il mentionne qu’il est important que les citoyens prennent contact avec lui ou fassent une plainte à la Ville dans ces situations.

Les rats se cachent lorqu’il y a une présence humaine.

Pour l’instant, il ne sait pas exactement de quelle façon la Ville s’y prendra pour régler la problématique, mais il croit qu’il y aura une campagne de dératisation, comme cela avait été le cas sur la rue Bossé il y a quelques mois.