La toiture de tôle de cette maison d’Arvida a été soulevée par le vent.

Des rafales de vent causent des dégâts

Les fortes rafales de vent qui ont balayé le Saguenay-Lac-Saint-Jean ont causé des dégâts un peu partout dans la région, vendredi dans la nuit et samedi matin. Environnement Canada a émis un avertissement de vents violents, avec un potentiel destructeur, qui s'est terminé à la fin de l'avant-midi. On prévoyait des rafales qui pouvait déferler jusqu’à 90 kilomètres à l'heure.

Vers 9h, 5715 clients d’Hydro-Québec étaient privés d’électricité à l’échelle de la région, pendant qu’il y avait 53 pannes distinctes sur le territoire. C’est dans la MRC du Fjord-du-Saguenay que l’on retrouvait le plus grand nombre d’abonnés sans électricité.

On ne note cependant aucune conséquence grave aux dégâts causés par les rafales de vent, seulement des dommages matériels parfois très spectaculaires.

À Alma, le bardeaux d’asphalte qui se trouve de la toiture d’une maison à deux étages n’a pas résisté aux violentes rafales qui ont soufflé dans la nuit de vendredi à samedi.

Les Serres Dame Nature ont quant à elle perdu une partie de leur toiture.

Le bardeaux d’asphalte de cette maison a été arraché par le vent.
Une partie de la toiture des Serres Dame Nature n'a pas résisté à la force des vents.
Plusieurs pancartes électorales ont été endommagées par les vents, dont celle-ci de William Fradette installée à Saint-Bruno.

Selon le lieutenant du Service de police de Saguenay (SPS), Denis Harvey, les patrouilleurs de la SPS ont accompagné les Travaux publics et les équipes d’Hydro-Jonquière pendant toutes la nuit de vendredi pour des arbres tombés et des fils accrochés. «Nous nous sommes déplacés pour plusieurs systèmes d’alarme qui se sont déclenchés dans les différents commerces et industries de la ville» ajoute le lieutenant Harvey sur la boîte vocale du SPS destinée aux médias.

La Surêté du Québec allait dans le même sens. Personne n'a été blessé par les vents forts qui ont soufflé sur toute la région.