Des propriétaires en colère contre le réseau d'égout sur la rue Saint-Cyrille

Six propriétaires de Normandin poursuivent la ville afin qu'elle effectue des travaux pour prolonger le réseau d'égout.
Ces personnes ont finalement mis leur menace à exécution et ont déposé une requête en novembre. Ils estiment que la ville n'a pas respecté ses engagements en ne terminant pas les travaux de prolongement du réseau d'égout de la rue St-Cyrille Nord en laissant 32 résidences sans branchement. En 2016, le conseil a décidé qu'il ne poursuivrait pas les travaux.
Les citoyens jugent qu'ils ont été lésés dans leur droit et que la ville n'a pas respecté sa parole alors qu'elle s'était engagée à faire les travaux. 
D'autant plus que certains ont acheté une résidence dans ce secteur en pensant être branchés au réseau d'égout. Avec plusieurs arguments soulignant de possibles lacunes dans les procédures, les citoyens réclament que la ville effectue les travaux et les citoyens payent une somme de 3500 $ comme le prévoyait l'entente.
Dans les règles de l'art
La municipalité va se défendre, car elle juge qu'elle a tout fait dans les règles de l'art. Le maire Mario Fortin rappelle qu'une consultation avait été faite auprès des 32 propriétaires touchés et que si 75 % d'entre eux voulaient obtenir les égouts, la ville irait de l'avant. Or 75 % des propriétaires s'y sont opposés. 
« Nous avons fonctionné selon les règles. Jamais la ville ne s'est engagée financièrement par une résolution », soutient-il.
L'enquête préliminaire aura lieu ce printemps.