Le Quotidien
Gabriel Lavoie, Patrick Singher et Patrice Lavoie ont fait une belle récolte de dorés à l’embouchure de la rivière Métabetchouane à Desbiens pour la journée d’ouverture.
Gabriel Lavoie, Patrick Singher et Patrice Lavoie ont fait une belle récolte de dorés à l’embouchure de la rivière Métabetchouane à Desbiens pour la journée d’ouverture.

Des pêcheurs responsables

Roger Blackburn
Roger Blackburn
Le Quotidien
Le printemps tardif a fait coïncider l’ouverture de la pêche au doré au lac Saint-Jean directement avec la période du frai. De gros géniteurs se retrouvent donc à l’embouchure des rivières en même temps que des centaines de pêcheurs, un scénario qui n’est pas souhaitable pour la conservation et le développement de l’espèce.