Le comité promet de lancer des discussions et d’élaborer des stratégies, au cours des prochaines semaines, pour rassembler les gens autour du projet d’amphithéâtre sur la zone ferroviaire de Chicoutimi.

Des partisans des Sags forment un comité

Trois partisans des Saguenéens de Chicoutimi ont formé un comité et créé une page Facebook afin que le projet d’Amphithéatre + puisse voir le jour. Alain Bouchard-Potvin, Michel Julien et Christian Joncas invitent les gens à se mobiliser avec eux.

Les trois hommes ont créé la page Facebook Amphithéâtre + il y a quelques mois. Elle compte aujourd’hui un peu plus de 250 membres. « Nous sommes trois partisans des Saguenéens depuis très longtemps et nous sommes en faveur du projet d’amphithéâtre de la mairesse Josée Néron. Lorsque nous avons appris que le conseil de Saguenay avait pris la décision de cesser les démarches pour les consultations entourant la construction d’un nouvel amphithéâtre au centre-ville de Chicoutimi, nous avons décidé de nous mobiliser. Le but, c’est vraiment d’informer les gens et de réunir le plus de monde possible autour de ce projet. S’il y a un mouvement citoyen et un bloc favorable, ça pourrait bien faire avancer les choses », a affirmé Alain Potvin, lors d’une entrevue accordée au Quotidien.

Le trio compte donc militer pour la construction d’un nouvel amphithéâtre, mais pour le moment, aucune action n’est planifiée. « Ce que nous voulons présentement, c’est de donner le plus d’information aux citoyens via notre page. Nous sommes favorables à la construction d’un amphithéâtre sur la zone ferroviaire pour des raisons économiques et pratiques. Notre groupe aura un rôle à jouer, mais il ne jouera pas celui du conseil municipal », a ajouté M. Potvin.

Michel Julien, Alain Bouchard-Potvin et Christan Joncas ont lancé la page Facebook Amphithéâtre +. Ils désirent ainsi faire avancer le projet de la zone ferroviaire.

Le comité promet de lancer des discussions et d’élaborer des stratégies, au cours des prochaines semaines, pour rassembler les gens.

Consultations

En août dernier, la mairesse de Saguenay, Josée Néron, avait fait l’annonce en grand de son projet de construction d’un amphithéâtre sur la zone ferroviaire de Chicoutimi. Quelques mois plus tard, on apprenait que des consultations populaires allaient avoir lieu sur ladite construction. Mais le 14 janvier dernier, devant la contestation citoyenne, le conseil municipal a décidé d’élargir la démarche de consultation pour inclure d’autres options sur l’avenir de ce terrain vague qui sert de stationnement.