Ces pancartes ciblant Philippe Couillard ont été installées près du bureau de comté du premier ministre, à Saint-Félicien.

Des pancartes anti-PLQ et CAQ à Saint-Félicien

Des pancartes attaquant les libéraux et les caquistes ont fait leur apparition dans la circonscription de Philippe Couillard mercredi. Installées à deux pas du bureau du premier ministre par une coalition de syndicats sur le boulevard Sacré-Coeur à Saint-Félicien, elles écorchent Philippe Couillard et décochent quelques flèches à François Legault.

Attaquant le bilan des libéraux, notamment dans le domaine de la santé et des services sociaux, la campagne Libécaquiste, Caquibéral prétend qu’élire un gouvernement caquiste reviendrait à mettre au pouvoir un parti qui ferait encore plus de dommages aux services publics.

« C’est du pareil au même... on mérite mieux », affirme un communiqué émis par la coalition syndicale.

Ces pancartes ont été installées dans seulement quatre circonscriptions au Québec. Outre Roberval, celle du premier ministre, la coalition syndicale en a aussi accroché dans Taschereau, Pointe-aux-Trembles et Saint-Jérôme. Le but avoué de ce coup de marketing n’est pas de dire pour qui voter, mais plutôt pour qui ne pas voter.

D’autres circonscriptions seront ciblées dans les prochaines semaines.