C'est sur la rue d'Angoulême que les policiers ont été dépêchés.

Des ossements encore découverts à Chicoutimi

Pour la troisième fois en une semaine, une découverte d’ossements a été signalée aux policiers de Saguenay, samedi. Cette fois-ci, c’est dans le secteur de la rue d’Angoulême que les ossements ont été découverts. Après une analyse sommaire effectuée par un pathologiste, les policiers ont conclu qu’il s’agissait d’ossements de nature animale. Toutefois, la taille était assez importante pour qu’une enquête soit ouverte. Le périmètre de sécurité a été levé immédiatement après les conclusions du pathologiste.

Ce sont des enfants, qui s’amusaient près du Sentier des rats musqués, à Chicoutimi, qui ont fait la découverte. Les policiers ont immédiatement été alertés. Il faut se rappeler qu’un os d’apparence humaine a été découvert par un marcheur, lundi dernier, toujours à proximité du Sentier des rats musqués. À la suite de cette découverte rendue publique par les policiers, une dame avait également affirmé avoir trouvé des os, quinze jours plus tôt, cette fois-ci dans le secteur de l’école secondaire Dominique-Racine. 

Alors qu’on ignore toujours si le premier os provient bel et bien d’un corps humain (l’enquête suit son cours et l’os en question, qui pourrait être une hanche humaine, a été envoyé au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale de Montréal), les ossements découverts samedi par des enfants proviennent bien d’un animal. Il n’a pas été possible de savoir, samedi soir, si les ossements aperçus par une dame il y a deux semaines avaient été retracés par les policiers. 

Selon le lieutenant de la Sécurité publique de Saguenay Carl Villeneuve, les os trouvés samedi étaient d’une taille assez importante pour qu’on se pose la question sur leur provenance. «Ce ne sont pas des os de poulet, ça, c’est certain. Il peut s’agir de gibier ou je sais qu’il y a déjà eu une porcherie dans ce secteur. Il se peut aussi que quelqu’un ait jeté ces os à cet endroit», a affirmé le lieutenant Villeneuve. 

D’ailleurs, le Sentier des rats musqués est reconnu pour regorger de trouvailles plus ou moins intéressantes. Des déchets et des vêtements y sont souvent abandonnés, notamment.