Des olympiades pour 1000 jeunes du primaire

La soixantaine d’élèves de la petite école primaire Saint-Charles, située dans la localité saguenéenne de Saint-Charles-de-Bourget, vivront une expérience inoubliable jeudi. C’est à ce moment que des camarades de trois autres écoles primaires de la Commission scolaire De La Jonquière débarqueront dans leur cour pour se dégourdir avec eux. Au total, 1000 enfants prendront part à une cinquantaine d’activités proposées. Exit la compétition et la performance : l’objectif est de bouger et de s’amuser.

Cette initiative originale est déployée dans le cadre du programme Force 4, À l’école on bouge au cube. Ce pendant du Grand Défi Pierre Lavoie permet aux établissements de soumettre des projets pour lesquels ils peuvent obtenir du financement. Grâce à l’implication des enseignants en éducation physique et à la santé Gary Vienneau (Sainte-Marie), Gino Gagnon (Saint-Charles), Jannick Tremblay (Bois-Joli) et Jean Ménard (Le Tandem), les directions des écoles concernées ont obtenu de l’argent pour acquérir de l’équipement sportif et pour implanter divers projets. Gary Vienneau explique qu’à Sainte-Marie, une école jonquiéroise située en milieu défavorisé, il a pu instaurer des activités parascolaires gratuites. Les jeunes ont aussi la chance de faire de l’activité physique au moins une heure par jour. C’est dans cet esprit que le projet « Force 4 Saint-Charles au Cube » a été soumis. Les profs concernés ont été ravis d’apprendre que l’activité à saveur olympique pourrait aller de l’avant. Ce qu’il y a d’intéressant, ici, ce n’est pas seulement la nature et l’ampleur du défi auquel les écoliers pourront prendre part, mais aussi le fait que tout ce beau monde convergera vers une école située en marge du centre urbain de Jonquière, où se trouve le noyau d’élèves de la CS De La Jonquière. Ils pourront ainsi découvrir un milieu qu’ils ne connaissent pas et la richesse de ses paysages.

« C’est un projet en trois volets : plein air, sportif et découverte. Les jeunes vont pouvoir participer à des activités sportives, mais il y aura aussi des ateliers sur la nutrition, des contes et légendes et une marche historique avec une dame de Saint-Charles. C’est un super beau projet. Pour certains enfants, ce n’est pas donné de faire de l’activité physique sur une base régulière et ce ne sont pas tous les jeunes qui ont la chance d’avoir des parents qui s’investissent et qui leur permettent de faire du sport. C’est parfois plus facile de leur mettre une tablette dans les mains », image Gary Vienneau, qui croit profondément que la pratique de l’activité physique doit être prônée, valorisée et encouragée.

Ambassadrice

Jeudi, il y aura donc plein de monde à l’école Saint-Charles où, avons-nous appris entre les branches, il est encore possible de glisser sur une butte de neige. Les organisateurs de l’événement peuvent même compter sur une ambassadrice, en la personne de Guylaine Dumont, ex-olympienne en volley-ball de plage. Elle prononcera une conférence et rencontrera les jeunes pour parler de son parcours et des bienfaits de l’activité physique. 

Parmi les activités au programme, notons, entre autres, la glissade, la raquette, la course à relais, le hockey, le patinage, le soccer, le vélo à pneus surdimensionnés (Fatbike), la trottinette des neiges et le cerf-volant. 

« Avec la diversité des activités proposées, nous souhaitons que chaque école puisse faire de l’activité physique un plaisir quotidien et qu’il y ait une répercussion positive dans les milieux scolaires », résume Gary Vienneau.